Marie-Laure, le Dhont du ciel qui la rend belle ! :

Life to inspire, not to impress ( Vis pour inspirer, non pas pour impressionner), c’est la devise de Marie-Laure, celle qu’elle couche de plus en plus sur le papier quand on lui demande des autographes de façon de plus en plus fréquente, mais il faut dire aussi que Marie-Laure a un véritable Dhont du ciel, la preuve en est ce film qu’elle tourne en ce moment à Liège et dont les premiers teasers semblent être plus que prometteurs, et qui nous relate la vie oh combien difficile des travailleuses du sexe et ce milieu la réalisatrice Tanya Fieva, le connaît mieux que quiconque vu qu’elle en fut elle-même la victime. Alors imaginez vous une seconde Marie-Ange qui dans sa vie n’a fait que finalement très peu de figuration dans d’autres films, se lancer comme cela dans un rôle on ne peut plus extrême, bon sang mais quel défi, me direz-vous !. Que voulez-vous lorsque l’on a la conviction que le sujet est bouleversant et qu’il mérite que l’on en parle, car il est plus que temps de briser le fossé qui existe entre les gens qui jugent trop facilement les autres sans les comprendre et les filles de terrain qui sont livrées à elles-mêmes, le plus souvent pas par choix, mais par nécessité pour simplement vivre et échapper à la dureté de la vie économique voire à un compagnon qui peut être influençable, il faut prendre le taureau par les cornes et c’est ce que Marie-Laure a fait, elle qui de tout de façon n’a pas froid aux yeux, surtout lorsque l’on sait qu’elle est à la base et ce depuis onze années déjà, modèle de petite taille et que cela ne l’a pas empêché d’y arriver, remettant cent fois le métier sur l’ouvrage et surtout en ne campant pas sur ce qu’elle a déjà pu acquérir car d’expérience Marie-Laure sait que l’on y parvient dès que l’on est apte à s’immiscer dans un rythme d’enfer, en n’ayant pas peur des déplacements et de démontrer une énergie insondable, tout cela en acceptant les commentaires des autres, c’est la loi du jeu comme on dit.

Avec ce film digne des Frères Dardenne avec à notre avis des récompenses à la clé tant pour Marie-Laure que pour Tanya, notre modèle/actrice n’a pas réussi à prendre le melon qu’elle serait pourtant en droit de porter haut sur ses épaules, car c’est une fille qui garde les pieds sur terre et qui conserve une tête bien faite, pleine et humble pour ses enfants. Par ailleurs, elle a fait le choix de conserver son métier principal qui se situe dans le domaine du secrétariat, un job qui à mon avis ne sera plus le sien pendant longtemps, au vu encore une fois de ce que nous avons déjà pu voir du film, mais que nous ne mettrons pas sur ce site par respect pour Tanya et Marie-Laure, vu qu’il est toujours en phase de tournage, mais faites nous confiance, nous pouvons vous dire que c’est du lourd. Après cette vie bien remplie, mais que fait Marie-Laure de ces temps libres, me direz-vous ?. Vous ne me croirez pas si vous voulez, mais elle réussit à encore trouver force et courage pour se lancer le défit d’une carrière d’autrice avec une thématique qui domine encore le sujet du parcours difficile de certaines femmes, la preuve en est que le sujet lui tient à coeur et c’est la raison pour laquelle elle n’a pas hésité à affronter la somme de toutes ces peurs pour se lancer à corps perdu, dans ce premier rôle d’anthologie mais oh combien difficile.

Dans ce fameux film, le Salut de Tamara », Marie-Laure est donc une prostituée plongée en plein enfer de la prostitution et victime du syndrome de Stockholm, et revit le parcours de Tanya, la réalisatrice victime du proxénétisme et de l’exploitation du genre humain, et on ne parle même pas de la violence conjugale et du manque d’humanité. Ayant des vertus pédagogiques, ce film qui veut absolument réconcilier tout le monde car malheureusement cela n’arrive pas qu’aux autres, aura le bon goût de rester accessible à partir de 12 ans, afin qu’il puisse être diffusé en milieu scolaire, mais aussi dans les centres cultures qui auront la conviction que c’est le meilleur choix de briser des murs et de montrer la réalité en face. Ce film devrait sortir début 2023, mais vous pouvez en suivre les moindres évolutions via facebook, en vous rendant sur la page Team Le Salut de Tamara et leurs amis/Aider le film : BE6936155426978.

Il est temps maintenant de vous en dire plus sur Marie-Laure qui est d’origine indienne et qui a été élevée au sein d’un couple belge halanzynois. C’est son ami d’enfance Terence Delsate qui va la propulser dans le métier de modèle photos, grâce à du matériel dont il a fait l’acquisition afin de devenir photographe et c’est ainsi que Marie-Laure tente des premières séries de portraits et des sessions boudoirs. Vu qu’elle n’est plus coutumière à ce genre d’activités depuis bon nombre d’années, elle ne met pas finalement trop de temps à hésiter par nostalgie d’une part et par l’envie d’autre part de se construire à nouveau par la thérapie à la sauce photos. En outre n’oubliant pas que Marie-Laure est une personne qui épouse la cause des femmes à travers ses projets et que lorsqu’elle se lance un défi, c’est aussi pour cette communauté également. Son aventure dans le monde de la photographie reprend vie en janvier 2021, et ce shooting amateur va bénéficier de la nouvelle réalité des réseaux sociaux qui ne manque pas de propager le travail de qualité que fait Marie-Laure et elle sera vite remarquée par plusieurs photographes issus du Brabant Wallon.

Vu le talent de Marie-Laure, l’agenda ne désemplit pas de rendez-vous et cette activité mise de côté pendant des années est de nouveau en train de redevenir une véritable passion et cela les photographes des Provinces de Liège et Luxembourg l’ont bien compris, car ils savent qu’ils tiennent une fille qui en a dans le pantalon et qui n’a pas froid aux yeux. Mais alors, on peut tout lui demander ?. Bien évidemment que non, car Marie-Laure a son intégrité et le respect de sa famille et surtout de ses enfants, donc si c’est pour la dénuder sous l’objectif, il vaut mieux passer son chemin. Bien entendu avec le succès aidant et sa philosophie de voir les choses, Marie-Laure obtient un contrat dans une agence bruxelloise et peu de temps après rencontre Pierre Bernier, photographe pour le Studio32 au Grand-Duché du Luxembourg, avec aussi une carrière qui s’étend tant en France qu’en Allemagne. Pierre Bernier aura la lourde tâche de mettre Marie-Laure en confiance, en lui évitant les affres de métiers parfois qualifiés de requins, devenant ainsi son meilleur ami et allié pour ne pas dire mentor. Dès Mars 2021, Marie-Laure s’épanouit de plus en plus, retrouve confiance et se refuse à stopper une machine si bien lancée, et ce qui devrait arriver se produit, elle enchaîne shooting sur shooting avec brio, réussite et satisfaction. Peu encore habituée à la folie des réseaux sociaux et d’un nombre d’abonnés qui ne fait que croître, Marie-Laure qui n’a pas froid aux yeux, va vite se rendre compte qu’il est impératif de créer des pages professionnelles tant sur Facebook que sur Instagram. Très certainement en raison de sa détermination à infiltrer la toile et surtout aussi grâce à son talent, Marie-Laure fera la connaissance de Dany Massart de l’agence ETM et ce dès novembre 2021, pas peu fière vous vous en doutez, sans parler de la joie et de la fierté qui en découlent. A peine un mois après, l’ascension continue avec Tano Pasqualino qui désormais s’intéresse à elle, en tant qu’acteur et réalisateur liégeois et c’est parti pour un shooting avec à la clé un rôle dans son long-métrage Soul Violence, à ce stade nous vous demandons de bien vouloir vous rendre compte de l’ascension de Marie-Laure.

Conscience que tous les rêves méritent d’être vécus et qu’il n’est jamais trop tard pour les vivre, Marie-Ange garde les pieds sur terre néanmoins, bien entourée de sa famille et proches, Alors si vous aussi vous voulez faire progresser son prochain film, et continuer à aide Marie-Laure dit Mili à vivre ses rêves, n’hésitez pas à contacter Aurélie via aurelie@topartist-agency.com et Christophe via bk337694@skynet.be

CHRISTOPHE COCU (670)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.