L’hommage à l’Amazonie de Jean-Michel Jarre ! :

L’hommage à l’Amazonie de Jean-Michel Jarre ! :

Peu épargné par les affres de la vie avec les disparitions récentes de deux de ses plus grands amis du métier à savoir Christophe et Patrick Juvet pour la carrière desquels il a largement contribué, Jean-Michel Jarre se remet en piste ce 9 avril avec l’album AMAZONIA, après avoir animé dignement le réveillon de la Saint-Sylvestre de bon nombre de français avec un son et lumière dont il a le secret. Le nouvel opus de Jean-Michel Jarre sert à illustrer l’exposition photos de Sebastiao Salgado qui devait avoir lieu en principe du 7 avril au 22 août à la Philarmonie de Paris, mais une fois de plus la crise sanitaire est venue jouer les empêcheuses de tourner en rond et il est fort possible que la sortie du nouvel album ne coïncide pas forcément avec le commencement de l’expo pour laquelle il avait été conçu au départ. En revanche, on sait déjà qu’une partie des bénéfices des ventes du nouvel effort musical de Jean-Michel Jarre sera destinée aux communautés d’où proviennent les enregistrements d’origine mis à disposition par le MEG. En sa qualité d’ambassadeur à l’Unesco et ce depuis 1993, l’artiste n’hésite pas en effet à s’impliquer dans des projets remarquables pour la tolérance et le pluralisme culturel comme la protection de la nature et de l’environnement. Après deux albums consacrés à des duos avec les personnes ayant contribué aux sons pops des années d’or de la musique électronique, Jean-Michel Jarre revient ici aux sons bienfaisants qui ont fait son succès depuis le début et qu’il est bon en plein confinement de se laisser imprégner par les sons de la forêt, le bruissement des arbres, les cris d’animaux familiers, le chant d’oiseaux et le fracas des eaux qui se précipitent en haut des montagnes collectés au coeur de la forêt. Pas question pour autant d’accoucher d’une musique d’ambiance, car le musicien a surtout voulu s’entourer d’une sorte de boîte à outils renfermant des éléments musicaux -orchestraux électroniques, dont l’unique but est de retracer des sons qui se dégagent de l’environnement et des sources ethniques issues des fonds d’archives du MEG, qui font que cet hommage à l’Amazonie a été conçu dans le plus grand respect et fera très certainement plaisir en cette période de vacances, aux amoureux de la nature qui ont besoin de se ressourcer après deux années chamboulées. Le nouvel opus est destiné à être publié en streaming, CD, LP et téléchargement, supports livrés avec un code d’accès pour télécharger le son en mode binaural et en 5 points 1.

CHRISTOPHE COCU (425)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :