Les Sparks très investis pour Cannes !

Les Sparks très investis pour Cannes !

A l’occasion de la dernière édition du festival du film de Cannes qui s’est clôturée ce samedi et qui a vu la réalisatrice Julia Ducournau remporter la Palme D’or, des années après Jane Campion et sa leçon de piano, confirmant tout le bien que l’on pensait d’elle depuis son film Grave et qui récidive à la puissance X avec Titane, avec la nette impression que plus que jamais alors que nous sommes censés entrer dans le nouveau monde, la censure a encore un bel avenir devant à elle, lorsque l’on voit la volée de bois vert que s’est prise Vincent Lindon lors de la projection du film, alors qu’il incarne à la perfection son personnage comme toujours et qu’il a comme seul pêché, accepté de tourner dans un film qui dérange et qui ne fait pas passer le spectateur pour un béni oui-oui lambda qui subit sans qu’on ne lui apporte de la fraîcheur à se mettre sous la dent lui permettant ainsi de sortir des sentiers battus, tout comme le fait Paul Verhoeven avec Benedetta et une Virginie Efira, notre compatriote au milieu de sa forme. Si nous évoquons le cinéma en nos pages c’est en raison du film Annette de Léos Carax qui vient également de remporter un prix ce soir avec une histoire écrite par Ron et Russel Mael qui forment le groupe de Sparks et qui ont tout naturellement composé la musique de l’oeuvre, tandis que Léos Carax s’est affairé à la réalisation. Les Sparks forment un tandem qui ne laissent pas indifférent et qui a laissé des albums à la postérité tels que Kimono my house, Number one in Heaven, Li’l Beethoven ou encore A steady Drip Drip Drip, mais aussi des oeuvres plus insondables qui prendront du temps à être appréciée par les musicologues peu avertis, mais ici ne nous y trompons pas, nous avons bien à faire à une bande-originale de film et non à un album entièrement neuf des Sparks dont le dernier remonte à 2020 et qui s’intitule A steady Drip, Drip, Drip, à vos souhaits !. Cinéaste français inclassable au même titre que l’oeuvre musicale des Sparks met en images dans ce dernier film avec Marion Cotillard dans les rôles principaux, l’histoire d’un couple de stars à Los Angeles, qui connaîtra successivement l’amour, la gloire et la chute, pour lequel il vient de remporter ce soir, le prix de la mise en scène. Quand le cinéma et la musique sont insondables de prime abord, ce n’est que profit pour le public qui est amené à se surpasser et être confronté à de nouvelles sensations.

CHRISTOPHE COCU (463)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :