Les Rolling Stones dépoussièrent leurs concerts au Mocambo ! :

Avant leur venue en Belgique au Stade Baudouin lors de l’été 2022, les Rolling Stones poursuivent la ressortie de leurs prestations live et cette fois celles données au lieu dit « El Mocambo », lors de l’année 1977, devant un public de 300 personnes ce qui tranche nettement avec les imposantes hordes de groupies présentes lors de leurs différentes représentations. A l’époque, les Stones ne se produisent pas sous leur nom de scène connu de tous, mais bien en tant que Cockroaches devenant ainsi en l’espace de deux soirées, les 4 et 5 mars pour être plus précis, les cafards qui roulent, ce qui est moins ragoûtant que des pierres qui roulent, et se retrouvent ainsi en première partie du groupe de hard rock canadien, April Wine. Cet enregistrement qui ressort aujourd’hui a donc été capté dans un club de Toronto, avec déjà pour l’époque pas moins de 23 titres captés en live, ainsi que 3 chansons qui ont été jouées la veille, avec au programme des titres issus bien évidemment du répertoire, mais aussi des reprises de bon vieux Rock teinté de blues, et après les versions pirates qui ont circulé sur la toile jusqu’à ce jour, c’est donc l’occasion de revivre en toute légalité, ces prestations d’un autre temps devenues uniques, le tout remixé par Bob Clearmountain. A l’époque, c’est la stadio radio locale CHUM FM qui avait organisé un concours afin que les participants puissent gagner les précieux sésames pour des représentations uniques du groupe April Wine, tout en développant la stratégie on ne peut plus rusée de demander aux auditeurs, ce qu’ils seraient disposés à faire pour voir les Stones se produire en live, permettant ainsi de s’assurer que seuls les vrais fans seraient présents lors des deux représentations, et au final c’est April Wine qui a ouvert ces représentations uniques et non l’inverse. Sur ce nouvel album live, on retrouve deux titres jamais entendus auparavant que sont Tumbling Dice et Hot Stuf , ainsi que des titres bonus savamment remixés. Alors que l’on attend avec impatience de nouveaux morceaux du groupe légendaire en dépit de la tragique disparition du batteur Charlie Watts, les Stones jouent en ce moment la carte de la ressortie d’albums live, car on sait désormais que dès le 10 juin prochain, les fans pourront faire l’acquisition de Licked Livein NYC, soit peu de temps après le début de leur tournée actuelle « Sixty », qui a débuté à Madrid en date du 1er juin, avec un Mick Jagger qui se montre plus qu’optimiste vu qu’il a déclaré ne pas prévoir que ce sera la dernière tournée du groupe. A cette époque tandis que le groupe de Mick Jagger prestait sur scène, on ne donnais pas cher de leur avenir dans la musique car à l’époque, le punk et le disco démarraient en trombes, et on était prêt à parier que ces deux styles musicaux allaient finir par asseoir leur réputation et détrôner ainsi les Stones, qui étaient au sommet de leur jeu de scène depuis une bonne quinzaine d’années, mais pendant deux nuits dans un espace on ne peut plus intime sis dans l’une de leurs villes préférées, le groupe a remis tout le monde d’accord en rendant cette affirmation bien caduque. A l’aube de la fête des pères, The Stones live at El Mocambo demeure par conséquent, l’un des cadeaux à offrir absolument !.

CHRISTOPHE COCU (670)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.