Le monde stone de Julia ! :

Le monde stone de Julia ! :

Délaissant son frère Angus avec lequel elle collabore pour des albums que l’on peut classer dans le mouvement folk Indie, Julia Stone sort un 3ème opus solo intitulé « Sixty Summers », chose qu’elle n’avait plus faite depuis 9 longues années. Sixty summers est un clin d’oeil à tout ce temps qu’il nous reste à rattraper après deux années de galère, et pour l’occasion l’artiste opère un virage à 360 degrès et nous présente une oeuvre électro-pop en délaissant la musique folk qui est pourtant son principal domaine de prédilection, mais il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis et ce projet elle a voulu le mener à bien car selon elle, la pop est un art musical salvateur qui peut nous sauver de nos chagrins et de nos peines en nous permettant de nous recentrer sur nous-mêmes et elle sait de quoi elle parle vu que ces sentiments, elle a pu les découvrir et les canaliser lors de l’apprentissage de la vie à un moment où l’on grandit et où l’insouciance n’est plus toujours de mise. Autre nouveauté pour Julia Stone, le tout premier titre composé en français de sa carrière, « Danse », pour lequel elle a reçu l’aide de son amie française et artiste également, Pomme, qui fait partie des étoiles montantes de la chanson francophone de ces dernières années, et qui à aidé Julia à mettre des mots en français en s’inspirant de la version anglaise du titré à réadapter dans la langue de Molière. Ce n’est pas véritablement sa première expérience en français car au cours de sa carrière, elle a déjà pu faire un duo avec Benjamin Biolay et s’était essayée à un récital de poèmes inspirés par Baudelaire. Pour donner à son album, la tonalité pop qu’elle souhaitait, vu qu’au départ il ne s’agit pas d’un courant musical qu’elle maîtrise, elle a fait appel à des artistes que l’on peut véritablement associer à l’avant-garde tels Annie Clarke, Thomas Barlett et Matt Berninger. Pendant la pandémie, Julia s’est beaucoup remise en question car elle se doutait bien qu’elle ne pourrait plus refaire de scènes dans l’immédiat et c’est donc sous les conseils avisés de sa soeur, qu’elle a rejoint une équipe de télé-assistance, afin de venir en aide aux personnes en détresse psychique, et dorénavant elle continue à pratiquer une fois par semaines, tout en ayant pris la bonne initiative de revenir sur le devant de la scène musicale pour notre plus grand plaisir.

CHRISTOPHE COCU (425)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :