Le Covid continue de mettre à mal l’industrie de la musique ! :

Le Covid continue de mettre à mal l’industrie de la musique ! :

Tandis qu’au printemps, le report des sorties musicales avait été décidé suite à la fermeture des magasins spécialisés dans le domaine , prendre la même décision en plein mois de novembre n’est pas chose aisée car on sait parfaitement que c’est le mois au cours duquel l’industrie du disque met en place sa stratégie afin de garnir les rayons en prévision du mois de décembre pour lequel la musique fait encore partie des cadeaux traditionnels. Avec ces nouvelles mesures de reconfinement qui ont vu le jour au début de cette semaine avec une durée d’au moins 6 semaines et demies, les maisons de disques s’arrachent les cheveux et ne savent plus quelle stratégie adopter en matière de sortie. Alors que l’on apprenait en début de semaine le report du dernier opus de Calogero qui nous ouvrira son espace public ultérieurement, c’est Maître Gims qui jette à son tour l’éponge en reportant lui aussi la sortie de son dernier projet musical à une date ultime, tout en restant philosophe vu qu’il aurait déclaré qu’il aura ainsi plus de temps pour le peaufiner en l’expérimentant d’avantage. Jane Birkin dont on attendait également le retour pour le 20 novembre prochain en collaboration avec Etienne Daho, songe désormais à repousser la date de ce précieux Graal à l’année prochaine. Benjamin Biolay surfant sur la vague du succès avec son dernier album Grand Prix sorti pour sa part après le confinement, devra lui aussi finalement renoncer à sortir de suite son projet de réédition agrémenté de 5 inédits, qui passerait ainsi du 20 novembre au 11 décembre prochain. Suzanne et Thomas Dutronc n’auront pas plus de chance avec la ressortie de leurs albums respectifs qui avaient également cartonnés cette année et qu’ils comptaient agrémenter d’inédits, et qui verront eux aussi leurs projets reportés à plus tard.

Pour le moment seuls le groupe AC/DC, Aya Nakamura et Boulevard des Airs semblent être les seuls à résister à cette tempête de haut vol, qui après nous avoir privés de concerts, nous prive désormais d’oeuvres musicales à écouter pour passer le temps lorsque l’on est forcé à se confiner, et promettent de sortir respectivement leurs nouveaux efforts musicaux en novembre, du moins pour le moment. On observera également ce que décideront Marina Kaye et Bilal Hassani, qui comptaient bien offrir à leur public de nouvelles compositions à leur tour également. Bref comme pour le reste, on ressent le fait que l’on continue à tourner en rond et désormais non seulement les concerts ne sont plus accessibles au public, mais la possibilité pour eux d’acquérir une oeuvre musicale via un support physique s’avère également être le parcours du combattant, mais bien entendu toute l’équipe de Confestmag ne manquera pas de vous tenir informés par rapport à l’évolution de la situation !.

CHRISTOPHE COCU (335)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :