La vie a plus de charme quand la comédie est divine ! :

Trois longues années après l’album « Office politics », « The Divine Comedy » fait un très beau cadeau à son public grâce à la parution de la compilation « Charmed life », un florilège de 24 tubes avec ce que la britpop fait de mieux, mais aussi un inédit « The best Mistakes », le tout bien ancré à un superbe coffret de 3 Cd’s. Sous le label « The Divine Comedy », se cache en fait l’artiste Neil Hannon qui depuis l’âge de 20 ans, s’est affairé à créer ses propres compositions qui ont toujours été très inspirées par la musique classique et c’est l’oeuvre de Dante qu’il affectionne tout particulièrement qui lui a donné l’idée d’offrir la part d’ombre à Neil Hannon pour mieux mettre en lumière son projet « The Divine Comedy », à l’unique différence par rapport à la littérature, c’est que la musique de Neil Hannon est tout bonnement paradisiaque et ne respire pas le parfum de l’enfer et encore moins du purgatoire, que du contraire c’est surtout une excellente thérapie pour affronter le mal et la violence à l’aide de symphoniques interludes qui donnent à sa musique le petit plus que l’on ne retrouve pas partout. Remasterisée au sein du célèbre Studio d’Abbey Road que l’on ne présente plus par Neil Hannon himself, cette prestigieuse rétrospective a permis à l’artiste de reprendre l’écriture d’un titre qu’il avait déjà en tête depuis 2007/2008, mais pour lequel il restait toujours en panne d’inspiration pour le refrain, et comme il a toujours fait les choses en grand sous les trois décennies qui jalonnent déjà sa longue et brillante carrière, l’artiste avait mis le projet dans ses cartons mais oh miracle l’inspiration lui est apparue de nouveau au moment de mettre en oeuvre, ce best-of « Charmed life », et cela lui a permis de fignoler et d’achever enfin ce morceau que l’on peut traduire par les grandes erreurs, qu’il faut entrevoir ici comme celles qui jalonnent une carrière artistique surtout quand elle commence à compter comme celle de Neil Hannon, et pour qu’elle soit dantesque et avoir le don d’exister, il faut très souvent qu’elle soit la parfaite synthèse entre succès et échecs. Maintenant qu’il a accouché d’une brillante synthèse de l’ensemble de sa première partie de carrière, Neil Hannon peaufine actuellement de nouvelles chansons destinées à illustrer le film Wonka avec Timothée Chalamet dans le rôle principal, et qui devrait sortir en salles dès le printemps 2023. Wonka est en fait la suite de Charlie et la chocolaterie tournée à l’époque par Tim Burton, avec Johnny Depp dans le rôle principal de Wonka, avec une mise en abîme des événements qui se sont déroulés dans la vie du célèbre chocolatier avant le film de Tim Burton, miam, miam !.

CHRISTOPHE COCU (542)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :