La leucémie, faudrait pas l’oublier !

La leucémie, faudrait pas l’oublier !

Ce week-end, pandémie de printemps oblige, l’opération au profit du Télévie a enfin pu voir le jour et a démarré ce samedi matin en trombes avec la vente record du disque d’Angèle qui a terminé sa course solidaire effrénée à un plafond record de 400.000 euros du jamais vu pour un album dont on fêtera le 5 octobre prochain les deux ans de sa sortie, accompagnée en novembre 2019 par Brol, la suite qui comportait 7 inédits, et en général quand une maison de disques ressort pour la seconde fois un album émaillé d’inédits, cela signifie qu’elle porte l’artiste dans son coeur, et qu’elle est prête à lui reconnaître le succès qu’elle mérite et fait tout pour asseoir sa souveraineté et du renom Dieu sait si Angèle en a, au vu de la biographie « Label Angèle », d’Yves Quitté qui a vu le jour aux éditions Favre cet été, ce qui est exceptionnel pour une jeune artiste débutante quand on sait qu’en général, les ouvrages de ce type sont souvent dédiés aux artistes qui ont déjà de la bouteille et/ou hélas qui ont disparu avant d’avoir tout dit, nous laissant le coeur orphelin rempli de souvenirs musicaux.

L’an dernier ce fut aussi l’occasion pour elle de partager un duo avec l’artiste Philippe Catherine (Luxor, j’adooooooooore !), sur l’album « Confessions » de ce dernier, grâce à une chanson qui ne s’invente pas vu qu’elle porte le titre de « Duo ». Après Vanessa Paradis entre autre, Chanel lui a même proposé de devenir sa nouvelle égérie et pour couronner le tout, Angèle fut l’invitée d’honneur d’un concert donné sur la Grand-Place de Bruxelles, où elle a pu avoir carte blanche afin de choisir les invités qui allaient lui faire l’honneur de participer à cette belle fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’occasion pour son public d’en prendre plein les yeux avant les privations artistiques liées au Corona Virus. On a beau être prophète dans son pays, le succès apporte son lot de bonheurs mais aussi de tourments et l’année 2020 n’aura pas été synonyme de paix de l’âme pour l’artiste qui a eu son lot de croix à porter et cela dès 2020 où lors du concert qu’elle donne au Palais 12 en février, on lui fait fait le reproche d’avoir maintenu son spectacle en dépit de la tempête qui sévit sur le pays. Un mois plus tard, elle est attaquée par l’animateur Cauet qui l’accuse de ne pas être présente à une émission radio qu’il a mis sur pieds afin de lever des fonds pour venir en aide au personnel médical devant faire face à la pandémie, avec l’idée de donner un objet significatif dont les auditeurs pourraient faire l’acquisition, mais sans se départir la jeune artiste belge défendue par son frère Roméo Elvis, lui répondra qu’elle est confinée loin de la Belgique et qu’elle ne peut donc pas retourner chez elle afin d’y dénicher un objet quelconque. Ce n’est pas la première fois que l’animateur cherche des crosses à notre jeune artiste vu qu’en 2019, il n’avait déjà pas hésité à lui en vouloir après lui avoir demandé d’enregistrer un message pour une petite fille qui était fan elle, pour lui reprocher par la suite d’avoir fait un peu court.

Ces tentatives de bashing n’ont pas déstabilisé la jeune artiste qui comme les autres doit hélas passer par des moments de disgrâce qui ne sont finalement que des manifestations de jalousie d’un succès fulgurant et auquel personne ne s’attendait vraiment. Cet été, elle a même fait son coming-out en dévoilant sa relation avec Marie Papillon, là où elle aurait pu s’en passer car la jeune fille fait ce qu’elle veut de sa vie sentimentale et personne n’a à la juger pour cela. Mais l’épreuve la plus dure à laquelle Angèle devra faire face, sera sans aucun doute l’affaire Roméo Elvis, comme la presse à scandales aime la nommer, avec le dépôt de plainte d’une fille qui a estimé que le frère d’Angèle s’était mal conduit vis-à-vis de sa personne, ce qu’il aura au moins la franchise de reconnaître en disant que c’était une erreur et qu’il n’aurait jamais dû se comporter comme cela, en interprétant mal un geste qu’il estimait conquérant de la part de la jeune fille. Le jeune homme le paiera d’ailleurs assez cher vu qu’il a déjà perdu des partenariats avec des marques de renommée comme Lacoste et Galler, car il s’avère que d’autres plaintes auraient suivi. Ce qui est lamentable dans cette affaire c’est que l’on a accusé cette pauvre Angèle de complicité en lui demandant sur les réseaux sociaux de balancer son frère en référence à son célèbre tube, balance ton quoi, comme si elle était responsable de ses actes, mais là aussi elle est parvenue à bien reprendre ses esprits en réaffirmant qu’elle se demandait comment on pouvait l’accuser de défendre pareil comportement en rétorquant qu’elle ne cautionnait en aucun cas des gestes aussi déplacés surtout venant d’un proche, quand on sait qu’elle a appris en outre la nouvelle sur la toile du web, comme tout le monde.

Les admirateurs d’Angèle n’ont pas été dupes par rapport à cette nouvelle tentative de déstabilisation et lui ont assuré un soutien sans failles par le biais de maints messages auxquels il lui faudra du temps pour répondre, et ce matin dans le ciel d’Angèle tout va beaucoup mieux, car la vente aux enchères record de son premier album qui deux ans après demeure bien ancré dans l’esprit des gens ce qui est rare à notre époque où l’on consomme la musique comme un paquet de chips en piochant dans ce que l’on aime, en se privant d’acquérir physiquement un album entier, va permettre de sauver de nombreuses vies et de faire progresser la rechercher contre ce foutu crabe. Alors plus que jamais, Angèle c’est oui ou bien c’est oui !. Notons qu’à l’occasion des victoires de la musique, l’album Brol, la suite est ressorti dans le commerce dans une version économique défiant toute concurrence , l’occasion rêvée de découvrir et/ou de redécouvrir, les succès d’une artiste patriote dont on est fière et pour laquelle nous n’émettons pas de doute par rapport au succès avenir.

CHRISTOPHE COCU (331)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire