Kyo se taille la part du lion ! :

Il aura fallu quatre longues années et l’album « Dans la peau », pour patienter et enfin retrouver le groupe avec un nouvel opus « la part des lions », et nous faire attendre est le sport national de Kyo qui a tout de même pris dix bonnes années entre la composition de l’album « 300 lésions » et celui de « L’Equilibre » et de son fameux Graal, qu’à un certain moment on s’était même demandé si le groupe n’avait pas jeté l’éponge et quitté la galaxie musicale de façon rapide avec avoir décroché de fabuleux succès avec deux premiers opus du tonnerre de Dieu. Après un avant-dernier album passé injustement dans l’oubli le plus total, même si ses ventes ont quand même atteint le score de 2.500.000 exemplaires vendus en version physique, le groupe qui fête cette année ses 20 ans de carrière, a décidé de revenir dans les veines les plus rocks qui ont toujours fait son succès, avec un album qui s’articule autour de trois jeunes héros, Margaux, Omar et Marlow avec des personnalités très différentes avec une fille qui a du chien, Omar qui lui a mis ses idéaux de côté pour une vie bien rangée dans les open-spaces, avec des regrets qui lui arrachent les larmes, tandis que Marlow lui est à ranger dans la catégorie des doux rêveurs avec l’un de ses pieds qui ne touche plus vraiment terre. Ces trois personnages évoluent un peu à la manière de Jules et Jim, un film avec Jeanne Moreau dans lequel l’héroïne tombait amoureux en même temps de deux garçons qu’elle n’arrivait pas à départager et qu’au final elle avait décidé de vivre une histoire d’amour en leur compagnie, sauf qu’ici l’époque se voulant plus sombre, les 3 personnages vont devoir aller puiser dans cette amitié au doux parfum d’amour interdit, toutes leurs forces pour ne pas constater le dark side qui peule leur vie avec une actualité du moment qui ne facilite pas l’osmose parfaite. Qui dit retour aux sources, dit également retour d’une collaboration avec notre compatriote Alice on the Roof, une artiste originaire du Hainaut qui a participé à l’émission The Voice Belgique et qui a déjà deux albums à son actif, dont le second a été élaboré avec la complicité de Vianney, et à l’occasion de cette sortie de « La part des Lions », Alice s’offre une telle belle complicité avec le groupe sur le titre « Comète », pour des titres qui composés parfois bien avant la crise sanitaire, mettent en avant cette envie de reprendre sa liberté et ses contacts, qu’anime la jeunesse actuelle. Pour les sonorités de ce nouvel effort musical, les premiers morceaux se veulent brut de pomme avec un retour à ce qui a fait le succès de Kyo à ses débuts, sans oublier les racines traditionnelles de Kyo un peu sombres et intimistes, avec une envie évidente d’évoluer dans la sonorité proposée. Bref, un retour qui devrait mettre tout le monde d’accord avec pour la première fois un fil conducteur commun, qui fait de ce nouvel opus une oeuvre de cinéma, mixée à des inspirations rocks brutes de décoffrage.

CHRISTOPHE COCU (542)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :