Kim Wilde, le best-of anniversaire ! :

Kim Wilde, le best-of anniversaire ! :

Disponible à partir du 6 août prochain même si certains disquaires l’ont déjà depuis ce vendredi 30 juillet, « Pop don’t stop » est l’intitulé du dernier best-of de Kim Wilde qui tombe à point nommé pour commémorer le 60ème anniversaire de l’artiste qui ne les fait pas et qui démontre une fois de plus que l’on ne voit pas passer le temps grâce à l’habitude d’être imprégné journellement par le son des années 80 qui perdurent et qui n’est pas déterminé à nous quitter pour notre plus grand plaisir. Pour fêter l’événement, Kim Wilde a tenu à s’entourer d’invités de prestige et c’est ainsi que sur certains titres on peut retrouver à ses côtés des pointures comme Laurent Voulzy, non pas pour le tubissime les nuits sans Kim Wilde mais bien pour le moins médiatique « Amoureux des rêves », qui faisait partie de l’édition collector du dernier album en date « Here come the Aliens qui remonte à 2018 et qui avait été suivi par un live en 2019 enregistré à Berlin. Boy George l’un des autres artistes phares des eighties grâce entre autre au groupe Culture Club, prête également mains fortes à Kim Wilde pour le single « Shine on », qui a été désigné pour défendre le best-of actuel. Ont également été invités en ayant certainement reçu leur part de gâteau, Lawnmower Deth, Tom Aspault , Junior Giscombe et Ricky Wilde. Véritable égérie de la Britpop, Kim Wilde est une chanteuse bien ancrée dans son époque et a pu séduire un public grâce à des titres puissants et dansants tels que View from a bridge, Kids in America, You came ou encore if I can’t have you tout en étant apte également à réduire le tempo quand il le fallait pour produire des slows de haute facture comme Four letter word, Cambodia, etc… On a beau avoir cartonné et avoir été l’égérie de bon nombre de fans, il arrive parfois que l’on veuille prendre le large pour s’adonner à d’autres occupations comme le jardinage concernant Kim Wilde surtout quand on a été pourvu d’une vie trépidante partagée entre les sorties cadencées d’albums et les tournées qui suivirent, et c’est donc avec l’album « Love is  » que l’artiste va tout doucement se retirer sur la pointe des pieds sans donner de grands signaux de fumée en direction de son public concernant un éventuel retour dans un futur proche ou non, voire pire leur faire envisager que cette fois c’est désormais la fin. Fort heureusement l’appel de la musique est plus fort que tout et c’est avec « Never say never » que l’artiste remet la machine en route, sans trop de prise de risque car il faut remettre la machine en route afin de voir si on est apte à plaire encore et à séduire les foules, tout en essayant de conquérir un nouveau public qui n’ont jamais entendu parler d’elle. C’est ainsi qu’elle opte pour des reprises revues au goût du jour de ses succès en laissant au passage des traces de petites nouveautés sympathiques à souhait et vu que la sauce reprend, les années qui vont suivre vont être aussi bercées par des cadences infernales au cours desquelles sortiront pas moins de 5 nouveaux albums dont un dédié à Noël comme il est de tradition avec les artistes ayant laissé une emprunte sur leur passage. Pour ce soixantième anniversaire, l’artiste ne se moque pas de nous vu qu’elle propose non seulement deux Cd’s best-of, mais aussi deux DVD’s réunissant l’ensemble des clips qui ont fait sa renommée, un Cd de remixes, un CD de faces B, en enfin un CD regroupant ses principaux singles, un bel objet qui ravira l’ensemble des fans passés et à venir.

CHRISTOPHE COCU (458)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :