Khadija Chama, la vie dépeinte d’une femme haute en couleurs ! :

Demain comme très régulièrement, le Cerra en collaboration avec RCF Radio et Confestmag aura le plaisir d’accueillir maints artistes et ce dès 16h, avec la participation d’une femme et artiste exceptionnelle dont les oeuvres sortent littéralement du cadre et dont vous pourrez également faire l’acquisition voire commander d’autres productions car son catalogue est aussi large que sa palette de talents sorciers, et non-seulement l’artiste vous fera découvrir son florilège de tableaux aux dix arpents, mais vous parlera de son personnage, de son vécu, une vie d’artiste qui cadre bien justement avec le titre de l’émission diffusée en direct, empreinte de couleurs, de gaïeté, de touches de joies, d’amour, bref tout ce qui fait la vie et qui nous manquait cruellement en ces périodes sombres où la Covid est malheureusement la maîtresse du jeu et où le début des saisons froides invite au recueillement face aux oeuvres d’une icône, car oui n’ayons pas peur des mots, Khadija Chama deviendra d’ici un an, nous en faisons le pari, une artiste qui sera adulée de toutes et de tous et il n’y aura plus de frontières entre musique, littérature et peinture, et grâce à son travail aussi miraculeux que prodigieux, elle ouvrira la dernière petite porte coeur qui ne demandait qu’à être dégondée pour vous emmener dans un univers parallèle où les bars ont laissé la place à l’extase des sens car du don de soi qu’elle nous procure, jaillira un pont d’amour que vous allez pouvoir lui procurer en prenant le temps de comprendre les différentes thématiques qui composent son oeuvre, mais aussi de la connaître elle et c’est tout un poème, Khadija Chama, fée conductrice de sensations et d’émotions qui nous emmènent au gré du vent, là où guettent reconnaissance de la beauté subversive d’oeuvres qui ne vous laisseront pas sur la défensive, alors bien entendu pour ces prochaines fêtes vous n’en ferez très certainement qu’à votre guise du moins si on vous l’autorise, mais de grâce faites preuve d’un sens de l’esthétique inné, et faites de ses toiles votre cadeau préféré, chantez, illuminez, changez la vie, non pas grâce au pouvoir des fleurs, mais à l’aide du bonheur d’être accompagné dans la vôtre par the perfect touch d’une amie de la famille qui vous dessinera son visage familier quand bien à l’aise dans vos canapés vous regarderez vos murs porteurs de bonne humeur et d’interrogations, en vous écriant « Mais je ne mesure pas vraiment ma chance de pouvoir être le précieux collectionneur d’une oeuvre aussi précieuse que majestueuse », et votre sapin cette année se sentira bien seul, oublié des regards qui n’auront plus d’yeux que pour Khadija et sa peinture en négligé de soie et de vous car il s’agit ici d’une artiste qui vous servira de guide tout au long de votre vie, tel un messager d’espoir qui vous prendra par la main et vous dira viens, il n’y a pas quatre chemins pour te faire du bien, planche dans la beauté de mon dessein, celui que j’ai porté en toi, en nous et je suis cet ange déchu qui du haut de son oeuvre, te relie au lien défait de la vie, te porte aux nues d’un monde sans cesse à refaire, dans un univers qui nous fera planner entre ciel et sphères créatrices d’où jaillira ma lumière éclairant ta sphère.

Khadija Chama n’a pas pour seule vocation de garnir et d’embellir vos intérieurs, elle vous laisse aussi la possibilité de porter ses oeuvres à même la peau en les reproduisant sur vos vêtements préférés, de sorte que deviendrez le porte-drapeau de ses créations, l’ambassadeur de sa génération. Alors demain à la veille des fêtes, venez prendre votre quatre heures avec la championne de la bonne humeur, du talent en couleurs et faites d’elle une Montcerra Caballé, habillée de lumière et de pailletés.

CHRISTOPHE COCU (570)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :