Justin Bieber pour une justice mondiale ! :

Justin Bieber pour une justice mondiale ! :

Voilà encore un artiste qui en dépit de la pandémie enchaîne projets après projets car on le retrouve déjà dans les bacs des disquaires depuis ce 19 mars, un peu plus d’un après la sortie de son album précédent, avec déjà en fond de polémique le groupe électronique français Justice, l’un des plus réputés après Daftpunk qui souhaite attaquer l’artiste pour s’être largement inspiré du logo du célèbre tandem afin d’illustrer la pochette de son nouvel opus et ce sans autorisation demandée en préambule à cette idée de concept pour la pochette d’un album. Hormis cette polémique, l’idée générale de ce nouveau défi musical consiste à militer pour un monde plus juste, avec l’utilisation par exemple dans le titre 2 Much, d’un extrait du discours de Martin Luther King JR dont le père en plein 20ème siècle avait fait un rêve pour une humanité plus juste et équitable, qu’un assassinat minable et intolérable est venu briser, et le résultat persiste encore aujourd’hui quand on voit que la cause pour que la vie d’une personne de couleur puisse compter tout autant que celle d’une personne blanche, résulte en un combat qui doit encore se mener de nos jours. La bonne nouvelle avec ce morceau c’est que Justin Bieber semble avoir réussi à exploiter d’autres sujets de chansons et qu’au lieu de produire de nouveau des titres tournant autour de l’amour qui après avoir été cent fois exploités au fil des albums même avec qualité et talent, pourraient lasser le public après déjà 5 albums centrés sur ce thème certes important, mais pour ce 6ème opus, il semble vouloir élargir son cercle en le rendant universel et justiciable. Cette nouvelle orientation n’empêche pas Justin Bieber de parler d’un sujet qu’il connaît mieux que quiconque, ainsi que de son épouse Haley Bieber au risque de se donner des coups de bâtons lui-même via le titre Lonely que l’on peut résumer à son intention de crier au monde entier qu’il se sent littéralement seul, même s’il possède tout dont une superbe compagne, ce qui laisserait à penser que l’hôpital se moque de la charité. Il continue sur la même veine sur le morceau As Iam, interprété en compagnie de Khalid où il reconnaît avoir fait son lot d’erreurs dans sa vie et poursuit son méa-culpa, en s’éloignant sensiblement du projet initial qu’il avait voulu donner à ce nouvel opus. N’empêche qu’après une carrière qui compte déjà, Justin Bieber continue à agrémenter son répertoire de très belles perles sonores et tubesques comme Peaches, Anyone avec des paroles et une production faisant référence aux eighties/nineties et Deserve You qui est le morceau le plus accrocheur sur cette nouvelle aventure musicale. Martin Luther King JR qui a décidément les ferveurs de Justin Bieber, refait une nouvelle fois parler de lui à travers le titre MLK interlude, tandis que sur Die for you, l’artiste sur des sonorités d’influence disco, nous remémore que Bieber a le sens du sacrifice et qu’il pourrait mourir pour autrui, tout en étant accueilli par le tout puissant auquel il rend son amour sur Holy. Au bout de l’écoute de ce disque, on se rend compte que l’artiste est sur la route du changement, et que sa sincérité n’est pas à remettre en cause. Ne reste plus qu’à attendre le 7ème opus afin de se rendre compte si sa musique prendra elle-aussi un véritable tournant.

CHRISTOPHE COCU (335)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :