J.K. Rowling revient au fantastique ! :

J.K. Rowling revient au fantastique ! :

Après avoir succombé à l’appel des sirènes des romans adultes, sous le pseudonyme de Robert Galbraith, l’auteur d’Harry Potter revient ce 13 novembre 2020 à ses premières amours en publiant en publiant un nouveau roman destiné au jeune public, intitulé Ickabog, mais Késako ?. Il s’agit d’un conte de fée se déroulant au sein d’un univers imaginaire qui nous raconte le récit d’un monstre effrayant ayant les marais pour lieu de vie, idée qui avait déjà germé dans sa tête quand elle était encore occupée à parachever un tome d’Harry Potter intitulé les reliques de la mort, mais elle attendra 13 longues années avant de nous en livrer le résultat ce vendredi. Parallèlement, l’auteur avait lancé un concours afin de permettre aux enfants d’illustrer ce nouveau récit et tous les jours des instructions étaient partagées en même temps que les chapitres afin de permettre aux enfants de s’impliquer dans ce nouveau processus de création, et le fait d’avoir découvert les chapitres en avant-première leur a permis de se divertir pendant le confinement tout en faisant germer leurs idées créatrices, un double win-win pour ce jeune public. L’auteur a en outre promis de reverser les royalties de sa nouvelle oeuvre littéraire aux associations en lien avec le Covid.

A un moment on a bien cru que le livre ne serait jamais prêt pour le 13 novembre car un bras de fer s’était engagé au sein de la maison d’édition d’Hachette de Londres où un groupe de salariés du département jeunesse à refusé de travailler à la préparation de ce nouveau roman, des suites d’une blague jugée de mauvais goût de l’auteur par rapport aux personnes transgenres qui a fait bondir la communauté LGBT soutenue par les acteurs des films inspirés par les romans d’Harry Potter dont Daniel Radcliffe, Emma Watson et Ruper Grint. Accusée de transphobie l’auteur se défendra en signifiant que les violences conjugales et les agressions sexuelles qu’elle a pu vivre durant son premier mariage à la remémoration encore douloureuse, ont pu être la cause de son rapport à la question du genre humain. Passé cette gaffe, n’en demeure pas moins que ce nouveau livre est une réussite qui va ravir tout public à partir de 9 ans, et qui sait peut être est-on en train d’assister à une nouvelle saga fantastique de la part de l’auteur aux mille succès.

CHRISTOPHE COCU (458)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :