Indochine, électrastar de la célébration ! :

Indochine, électrastar de la célébration ! :

Après la sortie de l’album 13 et de la tournée qui suivit , pour lesquels aucun enregistrement live d’ailleurs n’a été prévu, Nicolas Sirkis fit une petite frayeur aux fans en disant qu’il voyait en cet album, une porte de sortie vers la postérité et qu’il ne pouvait pas se prononcer sur le futur du groupe après avoir mis un terme au chapitre à l’aventure 13, qui était déjà un très bon condensé de tout ce qui avait le succès et la réputation d’une carrière. Néanmoins, on songeait tout de même au sein du groupe à’organiser qqchse afin de commémorer dignement 40 ans d’histoire légendaire avec des hauts et des bas, mais jamais en raison d’un public en désertion mais surtout très souvent en raison d’une certaine presse qui ne jugeait plus le groupe par rapport à ses productions, mais qui lui cherchait surtout des poux pour pas grand chose, à croire que quand on est bien installé, on dérange. Sirkis avait même parlé à un certain moment de rejouer sur scène l’intégralité de toute son oeuvre, comme des groupes comme Cure, l’avaient fait auparavant.

Finalement après une période de confinement douloureuse, le public a eu le plaisir d’apprécier au printemps dernier le single « A nos célébrations », avec un clip l’accompagnant et qui était un juste condensé de l’ensemble des événements historiques et culturels qui ont marqué le groupe et le public qui a suivi ce dernier, avec des paroles également en direction de leurs détracteurs pour montrer qu’Indochine certes peut pardonner, mais n’oublie jamais. Comme très régulièrement, le single est une fois de plus un nouveau carton, au point qu’une édition de remixes est déjà prévue pour accompagner cette sortie que l’on attendait pas, avec une autre bonne nouvelle à savoir que deux compilations allaient sortir, une à la fin de cet été et l’autre à la mi-novembre de cette année, avec la cerise sur le gâteau de nouvelles tournées des stades dans le viseur, avec l’espoir que la Belgique allait se retrouver dans le lot, mais comme vous le savez, notre Stade Baudouin n’est plus en mesure depuis longtemps d’accueillir des grands spectacles sans se heurter à des problèmes de sons, quand ce n’est pas de sécurité, ce que Sirkis a bien compris depuis longtemps pour avoir assisté lui-même à des spectacles et comme il est respectueux de son public, il ne veut pas lui offrir n’importe quoi, et donc ce sera sans nous du moins au sein de notre propre pays , mais rien ne nous empêche d’aller voir ailleurs, en empruntant la station 13 pour un aller et retour à destination de Canary-Bay où des fans les aimaient par milliers.

Peu de temps après sa sortie, la 1ère compilation rencontre déjà un énorme succès en-tête des ventes, et il s’en écoulera 50.000 exemplaires à peine après une semaine d’exploitation, et un disque d’or pointe le bout de son microsillon pour venir couronner le tout. Cette compilation est une véritable roquette qui va pulvériser toutes les sorties du moment et même les Enfoirés qui avaient bien tenu le coup jusque là vont devoir peu à peu s’aider leur place, et seuls Slimane et Vitaa parviennent avec leur versus à se maintenir, tandis que Katy Perry, Metallica, Augustin Galiana n’arrivent pas à faire la différence et sont expulsés en direction de l’atomic Sky. Vu le succès des préventes depuis la fin du mois de septembre, Indochine n’a plus d’autre choix que d’allonger leur tournée même si la menace de la pandémie plane toujours, mais Sirkis se dit prêt à envisager le pire lui qui a tout connu dans la vie d’artiste et s’il le faut il mettra des options sur 2022, afin que le public puisse bénéficier des conditions comme par le passé, au niveau spectacles. Gageons que ces célébrations vont rester des souvenirs impérissables et qu’après celles-ci, le groupe s’envole vers de nouveaux projets pour ne pas nous laisser à une non-célébration de retraite anticipée.

CHRISTOPHE COCU (335)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire