Guégan rallume le feu !

Guégan rallume le feu !

Fraîchement installé en Belgique, notre compatriote comme on peut l’appeler désormais revient ce 18 septembre 2020, avec son second album « Rester le même, précédé du single « Tu es toujours là », avec des pointures auxquelles ont été confiées l’écriture de ce second opus telles que Slimane, Florent Pagny, Pascal Obispo et Marc Lavoine, qui ont pour point commun d’avoir participé au concours musical « The Voice », soit en tant que membre du jury, soit en qualité de candidat du moins pour Slimane qui fut également un coach émérite pour la version belge de ce télé-crochet des temps modernes. Le choix de s’entourer de nouveaux paroliers n’est certainement pas innocent, pour l’artiste qui même si le sang de Johnny coule toujours autant dans ses veines, opte ici pour un nouveau virage afin de démontrer à ses détracteurs qu’il n’est pas qu’un sosie musical mais qu’il est apte également à se démarquer de son idole en proposant de nouveaux univers, après avoir eu la chance de rencontrer Michel Mallory, l’un des paroliers d’Hallyday qui lui fit le cadeau de lui offrir à l’occasion de son premier album « Puisque c’est écrit », des titres qui au départ devait être enregistrés par le taulier qui hélas est parti beaucoup trop tôt avant de pouvoir les enregistrer, avec ce fameux single « Retourner là-bas », qui en fermant les yeux nous fait penser directement à la voix et à la présence de l’idole des jeunes.

En outre, s’entourer d’artistes pour l’écriture ayant participé à des émissions de coaching musical, n’est qu’un retour des choses pour ce Breton qui s’est distingué dans l’émission « La France a un incroyable talent », en remportant une victoire bien méritée et qui était réputée également pour donner un coup de pouce aux artistes issus d’univers différents, ce que la distinguait de sa soeur jumelle « The Voice ». Pas facile après avoir écoulé 300.000 exemplaires de son premier opus sorti il y à peine un an, de revenir sur le devant de la scène car tout le monde sait bien que l’épreuve d’une seconde oeuvre musicale est déterminante car tout le monde vous attend au tournant, mais Guegan est tout à fait disposé à relever le défi et surtout démontrer qu’il n’a rien à voir avec Johnny et qu’il vaut le détour pour que l’on prenne la peine de le découvrir pour ce qu’il est vraiment, lui qui n’a pas peur de clamer haut et fort qu’Hallyday ne faisait plus de succès véritables depuis Marie écrit par De Palmas, ce qui prouve bien qu’il n’est pas une groupie béni oui-oui, aveuglée par un fanatisme exacerbé, même si bien entendu on lui laisse la responsabilité de ses propos qui n’amuseront certainement pas Laetitia qui a toujours vu d’un mauvais oeil, l’arrivée de Guégan sur le devant de la scène, ce qui ne fut pas le cas pour son fils David.

Parmi les 12 chansons qui composent ce second opus, arrêtons-nous un instant sur la dame aux yeux verts, vibrant hommage à sa mère disparue en 2012, dont l’artiste avoue qu’il a été très difficile pour lui d’interpréter les paroles de ce texte, tant on sait que l’amour qu’il avait pour elle transpirait la fusion. Elle n’aura pas eu hélas le temps de partager le succès tout récent de son fils, mais gageons que le public devrait accorder à ce second effort musical, un accueil chaleureux et mettre définitivement Guégan sur la voie toute tracée du succès qui dure. Voici l’éventail des 12 chansons qui composent cet opus :

– Rester le même

-C’est la vie d’un homme

-Tu es toujours là

-Je joue

-La dame aux yeux verts

-Comme un chien en été

-Elle s’en va

-Mal barré

-Sur le bord de la route

-Si tu restes auprès de moi

-Un enfant de lui

-Spécialiste

CHRISTOPHE COCU (331)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire