Gimms, c’est le 6/11 que tout recommence ! :

Gimms, c’est le 6/11 que tout recommence ! :

Non content de squatter notre poste tous les soirs grâce au générique de « C’est ici que tout commence », feuilleton dans le feuilleton de « Demain nous appartient », Gimms aurait dû effectuer son grand retour dans les bacs dès le 6 novembre prochain, avec un nouvel opus « le fléau », qu’il a voulu 100/100 rap, mais comme pour toutes les chroniques sur l’actualité musicale que nous vous présenterons désormais, ce projet est reporté à au moins 6 semaines pandémie oblige, alors que l’on prévoyait aussi un nouvel effort musical pour son groupe légendaire « Section d’Assaut » d’ici la fin de cette année.

Pour son grand retour, il a chois le single « Immortel » avec un superbe clip à la clé où on le voit survoler différentes époques de l’histoire afin de démontrer que l’immortel est celui qui survit et doit survivre éternellement dans la mémoire des hommes. Bref, une chanson plus engagée et à caractère politique qui tranche avec « la même », single festif qui avait précédé la sortie de l’album « Ceinture » noire maintes fois réédité et agrémenté de nouvelles chansons, ce qui à mon avis devrait être également être le cas pour son nouvel effort musical, le fléau. Pour ce nouvel opus, il n’a pas hésité à s’entourer de la crème du rap telle Kaaris, Sosso Maness, SCH ou encore Leto pour un featuring du feu de Dieu. A travers son nouveau clip, Gimms se voulant plus engagé que jamais, nous dévoile les exécutions qui ont marqué l’histoire avec une spéciale dédicace à George Floyd, l’une des dernières victimes noires en date.

Pour ce qui est du projet avec Sexion d’Assaut, l’album devrait s’intituler « le retour des Rois » et aurait pu être suivi par un concert en janvier 2021 à la Defense Arena de Nanterre, confirmé un peu trop tôt par Jacky Lorenzetti, le patron du Racing 92, un club de Rugby sans savoir que la France reconfinerait sa population à l’aube de l’hiver. Bref 2 opus de Gimms pour les fêtes ne serait pas impossible, à condition qu’un autre fléau nous lâche les baskets.

CHRISTOPHE COCU (425)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :