Emeli Sandé, la voix royale ! :

Voilà déjà une bonne dizaine d’années et ce depuis la sortie de son premier opus « Our version of Events », que la voix de la talentueuse Emeli Sande nous enchante, avec pas moins de trois singles classés parmi les trois premiers au Royaume-Uni, mais aussi en Irlande et ces 3 bombes à retardement étaient Read all about it (part III), Beneath your beautiful et l’incontournable Next to me sur lequel se dont déhanchés des milliers d’amateurs de dancefloor. En ce joli mois de mai et ce pour fêter autant d’années d’une carrière déjà riche, elle nous revient avec un nouvel opus sous le bras, intitulé « Let’s Say for Instance », emmené de façon classieuse par le single « Brighter day », pour cet album qui marque un nouveau cap dans la carrière de l’artiste qui se refusait à faire du sur place et à vivre sur les bases musicales qui ont installé celle-ci sur les plus hautes marches des podiums. Pour son retour en 2022, elle a décidé de s’approprier de nouveaux territoires sonores parsemés de gospel, de soul, de disco, et de R and B, tout en développant de nouvelles qualités qui viennent s’ajouter à sa palette de talents, à savoir la production et l’écriture de chansons pour nous offrir une collection de 16 chansons qui symbolisent après deux années agitées, l’ode à la résilience, à la renaissance et au renouveau, le tout accompagné de commentaires très élogieux de la part du PDG de Chrysalis, qui salue la force et l’étendue de ses talents en sa qualité d’auteur-compositeur et les nouvelles superbes chansons qu’elle offre à son public avec une musicalité pure et un talent artistique à toute épreuve. Pourtant, ce nouvel album a failli ne jamais voir le jour des suites d’une rupture sentimentale qui a contribué à mettre le doute dans la tête d’Emeli, tandis qu’elle souffrait d’anxiété et de dépression, avec cette question fondamentale que l’on peut résumer comme suit : ma place est-elle encore au sein de l’industrie du disque, tant les gens considèrent que je suis surexposée et que je passe trop en télévision ?. Une remise en question qui peut s’expliquer également par la confiance que l’on peut perdre également quand la vie sentimentale est synonyme d’échec, mais sur ce point on dirait que les choses semblent s’arranger pour Emeli qui file à nouveau le parfait amour et semble transparaître de bonheur, voilà très certainement la meilleure des explications à ce retour qui au final, a bien lieu avec également l’adieu à la maison de disques Virgin Emi, pour être signée par un label indépendant. Toutes ces remises en question ont pour effet positif de restituer à l’artiste, une liberté à travers laquelle elle a pu s’exprimer de façon plus naturelle tant sur le plan musical que lyrique, pour un souhait qui peut se résumer, à mieux faire connaître Emily du grand public et ce de façon plus profonde, histoire de faire oublier l’insuccès injustifié des deux albums précédents.

CHRISTOPHE COCU (670)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.