Diana Ross, toujours aussi suprême ! :

Diana Ross, toujours aussi suprême ! :

Décidément ce mois de novembre s’approprie des élans de Nostalgie certes propices à la saison plus maussade car après le retour d’Abba après 40 années de break, c’est au tour de Diana Ross de sortir de sa réserve après avoir mis en position stop sa voix inoubliable pendant 15 longues années vu que le précédent opus « I love you », remonte déjà à 1996 et cerise sur le gâteau, ce 25ème album est totalement composé de titres inédits ce qui n’était plus arrivé depuis 1999 avec l’opus « Every day is a new day ». Composé en plein confinement et mis en boîte au sein du propre studio de l’artiste, ce nouvel effort musical qui compte 13 titres a été réalisé en collaboration avec l’auteur-compositeur et producteur Jack Antonoff, ainsi que Jimmy Napes, Tayla Parx et Spice Stent, avec un premier extrait apéritif intitulé Thank you, ce qui n’est pas le fruit d’un malicieux hasard vu qu’au travers de ce titre, l’artiste a tenu à exprimer toute sa gratitude envers ses fans et proches pour leur amour et soutien sans failles, qui ont contribué à installer Diana Ross là où elle est actuellement avec excusez du peu, pas de moins de 43 singles en tête des hit-parades que ce soit en sa qualité d’artiste solo et/ou accompagnée par son groupe de prédilection « The Supremes ». Niveau ventes d’albums, on ne peut pas dire non plus que Diana Ross a chômé vu que sur l’ensemble de sa carrière, elle en a vendu pas moins de cent millions dans le monde entier, comme quoi le streaming n’empêche pas les bons albums de se faire une place au soleil et de caracoler en tête des ventes. A 77 ans, l’artiste n’a rien perdu de sa superbe vocale et cet album arrive à point nommé pour commémorer avec son public, cinquante années d’une carrière bien remplie, avec pour son retour en cette année tout aussi perturbée que la précédente, une magnifique collection de chansons d’amour à travers desquelles elle offre véritablement son coeur à l’ensemble de ses auditeurs, et grâce au pouvoir que renferme la musique dans ce qu’elle a de plus universel, l’artiste démarre ainsi avec son public, un nouveau type de conversation en attendant que les choses s’arrangent et les rapprochent comme par le passé. Après Thank You, Diana Ross devrait enchaîner l’exploitation de ce nouvel album grâce au second single « All is well », qui sera illustré par un clip réalisé par Amanda Demme avec la collaboration du propre fils de Diana, Evan Ross qui est également producteur et enfin Ross Naes, en sa qualité de photographe. Un challenge pas évident à relever pour l’artiste qui s’était éloignée des caméras depuis bientôt deux longues années, mais avec l’amour et l’aide de proche, on se sent vite épris d’un besoin de redevenir soi pour faire un come-back au mieux, et avec ce nouvel opus, le pari est réussi !.

CHRISTOPHE COCU (458)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :