De nouvelles versions d’Heather Nova ! :

Alors qu’elle va fêter bientôt 30 années d’une carrière musicale déjà bien remplie, on s’attendait à un nouvel album de la part d’Heather Nova, mais il faudra encore patienter car pour le moment le temps est aux reprises en guise de récréation, mais ce n’est pas pour autant que l’artiste s’est reposée sur ses lauriers car elle a conçu ses reprises en ayant bien l’intention de leur apporter un soupçon de subtilité en plus et bien évidemment une touche féminine tandis que le répertoire qu’elle a choisi de reprendre, appartient essentiellement au monde masculin, et de façon très dépouillée vu qu’elle a choisi de s’attaquer à ces reprises à l’aide d’une simple formule piano-voix, sans oublier de magnifier l’exercice périlleux à l’aide de cordes et à grands renforts de guitares électriques. Tous les choix de reprises réalisées de main de maître par Heather Nova ont été guidés par le simple fait qu’elles ont considérablement compté dans son existence, tout en étant largement plus influencée par ce qui se faisait musicalement dans les années 60/70, et c’est donc le groupe Foreigner, John Lennon, The Bee Gees, Rick Asley , Neil Young, Sting, The Pixies , The National ou encore Rod Steward qui sont mis ici à l’honneur . Cerise sur le gâteau, on a même droit à une reprise dans un français impeccable de Message Personnel, interprétée jadis par Michel Berger et Françoise Hardy. Son goût de la reprise même si c’est la première fois qu’elle se livre à cet exercice à l’aide d’un album entier, ne lui est pas venu comme par magie car Heather Nova a toujours saupoudrer ses sets live de reprises inspirées de l’oeuvre musicale d’artistes tels que Neil Young, Chris Isaak ou encore Nick Cave. Afin de donner sa propre identite aux chansons reprises dans cet opus, Heather Nova n’a pas hésité à supprimer les lests inutiles afin de ne garder la trame et la véritable âme des paroles, afin de leur offrir une seconde naissance à l’aide d’une instrumentation la plus dépouillée qu’il soit et surtout d’une voix unique et éthérée.

Même si elle se reconnaît en tant qu’autrice-compositrice, Heather Nova aime parfois n’être qu’une interprète et quand elle se livre à l’exercice de la reprise c’est toujours en songeant de dépouiller au maximum la production originale, afin de retrouver la symbolique essentielle du titre repris. Elle aime se réapproprier la chanson qu’elle est sur le point de revisiter comme si elle était sienne, tout en la présentant au final dans une nouvelle version brute et intimiste, avec la constatation que bien souvent des chansons qui à la base, étaient interprétés par des artistes masculines, peuvent être très différentes, lorsqu’une chanteuse se les approprie.

Concerts belges

  • 10/10/22 Het Depot, Louvain
  • 12/10/22 Stadsschouwburg, Courtrai
  • 13/10/22 Den Amer, Diest
  • 14/10/22 CC, Evergem
  • 15/10/22 De Velinx, Tongres
  • 16/10/22 De Singer, Rijkevorsel

CHRISTOPHE COCU (670)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.