De nouvelles sucettes Alanis pour l’été ! :

Chanteuse spécialiste du rock et canadienne de surcroît, Alanis Morissette a commencé à faire parler d’elle en 1995, grâce à la sortie de l’album le plus marquant de sa carrière, « Jagged Little Pill » qui a remporté un succès considérable pour une première oeuvre musicale, avec plus de 33 millions de disques vendus, notamment grâce au succès du single locomotive, Ironic. On dit même que sur l’affiche de sa tournée World Tour 2020, ce nombre fut même remis à la hausse avec une artiste qui se faisait un point d’honneur de remettre les choses à leur place, en précisant que c’est finalement 60 millions d’exemplaires qui se sont envolés en matière de ventes, et qu’elle a remporté 7 Grammy Awards, 16 disques de platine et 1 disque de diamant sur le sol américain, gage de son succès l’album connaîtra même plusieurs versions au cours des années qui ont suivi sa sortie. Après la sortie de l’album « Havoc and Bright Lights », l’artiste va néanmoins marquer une longue pause dans sa carrière et même changer carrément d’orientation, vu qu’entre 2015 et 2018, elle va se consacrer à la réalisation de podcasts auxquels elle donne le nom de « Conversation with Alanis Morissette », tout en évoluant sur les réseaux sociaux et sur son site officiel. Il s’agit en fait d’une bonne vingtaine d’échanges entre l’artiste et des auteurs, des enseignants, des philosophes avec des sujets axés sur la philosophie, le psychologie, la société, et le développement. Après huit années de long silence où personne n’osait plus parier sur un retour artistique, la chanteuse sort finalement de l’ombre au cours de l’été 2020, grâce à l’album « Such Pretty Forks in the Road », tout en préparant officiellement une tournée marquant les 25 ans de son album de prédilection « Jagged Little Pill », un silence que l’artiste justifiera par l’envie de s’occuper de ses trois enfants tout en ayant envie de s’adonner à autre chose, et on ne parle même pas de ses nombreux déménagements. Heureusement, il n’a plus fallu attendre si longtemps pour avoir de ses nouvelles en 2022, vu qu’elle revient déjà avec « The Storm Before The Calm », un album pour lequel elle s’est associée au musicien Dave Harrington, l’autre moitié du duo électro Darkside. Concept d’album étonnant s’il en est, vu qu’il a pour but de guider les personnes qui s’adonnent au yoga, sur base de 11 méditations différentes, et il semble que le chiffre 11 soit son porte-bonheur, vu que le premier extrait du nouvel album « Empath in Paradise », a une durée de 11 minutes. Outre les plateformes de streaming, l’album aura également une carrière toute tracée via une application intitulée Calm que l’on peut télécharger via son Iphone et/ou Android. Ce nouveau projet trouve sa source à travers les deux dernières années de confinement qui ont impacté bon nombre de personnes, et durant lesquels l’artiste s’est efforcée à se surconnecter afin de reprendre le contrôle d’elle-même car à certains moments, elle avait littéralement l’impression de flotter et de perdre sa propre identité pour ne pas dire son âme. Grâce à de nouvelles compositions, la chanteuse a pu se relier à un chemin qui lui a permis de frôler un état dans lequel elle est incapable de se trouver quand elle abandonne son statut d’artiste. Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Alanis Morissette a profité de la sortie de nouvelles productions musicales, pour enfin boucler la boucle et organiser cette fameuse tournée anniversaire pour les 25 ans de Jagged Little Pill, qui n’avait pas pu voir le jour en raison de cette satanée pandémie. Une double actualité qui devrait ainsi réconforter les fans en souhaitant qu’Alanis Morissette ne s’éloigne plus de nos vies, pendant si longtemps.

CHRISTOPHE COCU (570)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :