Dans la SUEUR du Botanique ! :

Dans la SUEUR du Botanique ! :

Nos partenaires de choix et de choc du Botanique ont une fois de plus eu du flair en amenant le groupe « Suëur » en terre belge, afin de les faire découvrir ou redécouvrir au public présent. Le groupe est composé de Théo Cholbi et de Florian Serrain, deux artistes pleinement en immersion dans la musique, les expérimentations et l’amour de l’instant présent. Le nom du groupe vient de la température qui s’abattait voici deux ans, dans le cadre d’une fête de la musique soit 38 degrès, et le tréma c’est pour représenter le smiley présent sur les émojis.

Leur son peut se définir par un mélange de hip hop et de post punk, des beats assez puissants, électroniques, avec des rythmes inspirés du hip hop actuel. Bref, pour les rockeurs, cela sonnera rap et pour les rappeurs cela sonnera rock, c’est pardoxal mais cela ne nuit pas à la qualité de l’écoute, le tout dans une ambiance de cris , de sons qui nous plonge dans une animalité sans failles. Lorsqu’il joue, le groupe renie l’aspect esthétique auquel il est attaché en temps normal et défile sur la scène en négligé de soi.

Par contre au niveau des clips, on ne rechigne pas sur l’esthétique, le travail doit continuer à être léché, car du son uniquement doit sortir l’animalité. Leurs influences, ils vont les puiser dans des groupes tels que The Cure, Death Grips, Tentacion. Au niveau des textes, ils sont inspirés par le poète Rimbaud, les dialogues célèbres du septième art, le rappeur Booba et Brel entre autre. Bref, un groupe qui gagne à être connu, ce qu’on très bien compris, notre équipe adorée du Bota pour son édition 2020.

CHRISTOPHE COCU (458)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :