Danièle, notre nouvelle Star de la Mode au sein de Top-Artist ! :

Cette année, nous pouvons dire que l’Agence Top-Artist a été particulièrement gâtée en accueillant au sein de ses murs porteurs, Danièle une superbe femme bien dans sa peau et dans sa tête qui aborde fièrement au final, la soixantaine qu’elle ne fait pas car Danièle fait partie de ces anges veillant sur nous, qui n’ont finalement pas d’âge et qui veille sur nous grâce à leur rayon lumineux de beauté et nous ne risquons pas d’oublier ce moment, vu qu’elle est apparue comme par magie sur notre bonne vieille terre de Belgique et ce en pleine Epiphanie, faisant ainsi mentir le dicton selon lequel dans chaque galette on trouve un Roi, ce qui ne sera plus vrai dorénavant, vu qu’à notre niveau nous avons trouvé une Reine, mais une Queen pas fière pour une fève et qui est reste humble par rapport aux compétences et aux charmes qu’elle dégage, car alors qu’elle est capable de tout jouer au cinéma et à la télévision, tout en arborant fièrement ses facultés à devenir Top-Modèle tant au national, qu’à l’International, Danièle qui ne se rend pas compte de prime abord de ses capacités, vient se présenter à nous dans un premier temps comme une magnifique créature qui a pour ambition de devenir mannequin senior . Mais restons sérieux qui peut envisager qu’une femme si pétillante et si charmante va rester confinée dans l’unique domaine de la mode pour sénior, ce qui serait véritablement une insulte pour la magnificence et le talent qu’elle dégage. Prise en main directement par Aurélie et Christophe ses deux managers car oui la beauté mérite bien que plusieurs fées se penchent au-dessus de son berceau, elle a été vite convaincue qu’elle ne devait pas se cantonner qu’à un seul exercice de style et tout jouer, tout représenter en se jouant des dictats de la mode, tout en se faisant pleinement confiance.

La beauté et le bien-être, Danièle est tombée dedans quand elle était petite car elle a commencé sa carrière comme coiffeuse, normal pour celle qui a aujourd’hui une chevelure de feu baignée des Dieux de l’Italie dans son intégralité et rencontre par la même occasion son compagnon Jean-Luc, qui n’a rien à voir avec notre Fonck national et encore moins avec le présentateur des Douze Coups de Midi, mais qui a tout de même un rapport avec la beauté et l’esthétique, vu que sa tante dispose d’un Institut de Beauté sis Avenue Georges V à Paris, et avec ce duo de choc pas étonnant que Cupidon n’ait pas rencontré de difficulté à unir ces deux destins qui tiennent par le fil du charme, de l’élégance et du bien-être. Croyant à son potentiel ce qui n’est pas étonnant quand on sait que les fées de la beauté plastique se sont penchées sur le berceau de Danièle quand elle était petite, Danièle va faire ses premiers pas dans ce Venus Beauté Institut et alors qu’elle n’a que 22 ans, elle va rencontrer du beau linge parisien dont une artiste évoluant au Crazy Horse Saloon, un métier que Danièle aurait pu également épouser sans problèmes, vu la stature de son élégance et son physique de charme.

A un moment donné de sa vie, Danièle tout à l’opposé d’Offenbach va se lasser de la vie parisienne et tient à regagner sa Province, mais sans renoncer à son rêve tournant toujours autour de la thématique du charme et de l’élégance, vu qu’elle n’aura aucun mal à rejoindre son ami qui officie à l’école des photographes de Metz, et devient modèle sans aucune difficulté vu qu’elle ne cesse de répondre à l’ensemble des critères des canons de beauté requis pour faire ce métier. Femme aimante et imprégnée par l’amour de son compagnon Jean-Luc, Danièle va finir par donner naissance à un fils, qu’elle va élever de tout son coeur et de toutes ses tripes, mettant en grandes parenthèses ses rêves absolus, alors qu’elle est empreinte de véritables sorciers. Mais bien souvent quand vous avez semé de l’amour tout autour de vous comme Danièle, vous recevez toujours une seconde chance de l’être divin et à quelques cheveux d’anges si chers à Danièle, c’est ce qui s’est passé en date du 6 janvier dernier, et on peut dire que désormais la Belgique est sa seconde patrie et ici à Top-Artist et Confestmag, nous l’accueillons bien volontiers.

Amis professionnels de tous métiers, sachez désormais apprécier la chance que vous avez en la personne de Danièle qui est dénuée de maintes capacités et qui mettra en valeur vos défilés, vos couvertures de magazines, vos films, vos séries et tout comme Kévin, ne cessez jamais de l’imbiber de paillettes dans ses yeux, car cette femme qui a tout donné aux êtres à désormais droit à sa part de rêve, alors de grâce faites la rêver, comme son corps de rêve le fait déjà. Danièle Sabatini-Siegriest, retenez ce nom, non de non, Dieu et elle en premier vous le rendront !.

CHRISTOPHE COCU (691)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.