Christophe Willem, Bruxelles je t’aime ! :

Abondance de moules, de frites, de chocolat et de bière pour Christophe Willem qui viendra visiter notre plat pays dès le prochain week-end soit les 23 et 24 septembre, afin de promouvoir son tout nouvel album « Panorama » et vous pourrez donc retrouver l’artiste dans un premier temps le 23 septembre et ce sur la Grand-Place de Bruxelles, vu qu’il fera partie de la brochette de prestigieux invités qui viendront défendre notre belle Fédération Wallonie-Bruxelles, à l’occasion du fameux rendez annuel concocté par la RTBF et on retrouvera notamment à ses côtés Stéphan Eicher, Big Flo et Oli, Suzane, pour ne citer que ces quelques pointures. Dès le lendemain, c’est dans un cadre plus intimiste que vous pourrez retrouver Christophe Willem, car il sera en dédicace à la Fnac de 10h30 à 12h00, et nous précisions d’emblée qu’il s’agira du magasin qui se situe au Woluwe Shopping Center, Boulevard de la Woluwe 70 à 1200 Bruxelles.

Comme de nombreux belges, nous sommes certains que vous serez très contents de retrouver cet artiste qui a bien failli mettre un terme à sa carrière après le semi-échec de son avant-dernier album « Rio », sorti en septembre 2017, qui renfermait pourtant bon nombre de perles dont la magnifique chanson « Madame », qui avait été écrite pour le fils de Latifa Ibn Ziaten, Imad Ibn Ziaten, assassiné par le terroriste Mohammed Merah le 11 mars 2012. Pourtant l’été 2017 avait super bien commencé pour Christophe Willem quand il était venu présenter son single Marlon Brando en avant-première à l’occasion de la chanson de l’année présentée par Nikos, et à ce moment présent rien ne laissait supposer que l’album allait avoir tant de mal à s’imposer même si au final, quatre singles ont quand même extraits dont Marlon Brando, Rio, Madame et Restart, ce qui n’est pas mal pour un album qui n’aurait pas marqué toute une génération, mais malheureusement cela fait partie des ingratitudes du métier et on a beau avoir fait la nouvelle star, avoir pu bénéficier de la présence de Zazie en tant que marraine qui s’était bien investie également sur le premier album de l’artiste, parfois les hasards du métier font qu’un jour ce que vous avez envie d’exprimer n’arrive pas à toucher un public même acquis à votre cause.

Mais bon tout cela est de l’histoire ancienne et quand nous avons appris que Christophe Willem allait devenir Coach pour The Voice Belgique à l’hiver 2022, on était quasi certain que qqchse allait se concocter et nous n’avons pas été déçus car un soir au cours de l’émission, il a présenté un nouveau single « PS : je t’aime », qui n’a rien avoir avec son amour pour le parti socialiste, voire pour un modèle de console quasi introuvable, pour ne pas dire pas, non il s’agit surtout d’un cri d’amour adressé au public qui le suit depuis des années, mais aussi une façon de s’adresser à celles et ceux qui ne l’ont pas toujours suivi dans ses choix de carrière comme pour l’album Rio, et enfin aux personnes qui vont le retrouver après une longue période de doute et de remise en question, que la Covid-19 n’a fait qu’accentuer. Aux commandes de ce nouveau single, on retrouve Slimane décidément bien occupé depuis la fin de sa collaboration avec Vitaa, qui fut également coach de The Voice Belgique, bouclant ainsi la boucle. Cet été, le single a fait plus que cartonner vu qu’il a trouvé sa place aux sommets du hit-parade, avec un clip très familial qui a dépasse les 3 millions de vues, on le qualifie en effet de familial car Christophe Willem a souhaité que sa famille y participe. Cette chanson « Ps : je t’aime » a vu le jour au lendemain des Restos du Coeur voici déjà deux ans, et c’est en parlant de ses projets à Amel Bent et Slimane, que l’artiste a avoué qu’il était en train de poser les fondations d’un nouvel opus mais qu’il ne parvenait pas à trouver une identité propre et c’est ainsi que Slimane est revenu à sa rescousse.

Le résultat se lit et s’écoute d’emblée avec un album qui fait le tour de la question, le tour de tout ce qui concerne l’artiste, avec une place prédominante réservée aux textes qu’il nous livre sans fard en acceptant pour la première fois de se montrer tel qu’il est en partie, fragile et vulnérable et très souvent lorsque l’on est de plus en plus vrai, on marque des points dans le coeur du public et très certainement qu’avec Panorama, Christophe Willem est bien reparti pour marquer des points et reconquérir un public qui certes ne l’a certainement pas toujours compris, mais qui ne l’a jamais vraiment abandonné. Gageons que le peuple belge qui a toujours soutenu des artistes même quand il était en perdition, on songera à Indochine et aux Simple Minds, aura la capacité de réserver un bon accueil à Christophe Willem, à l’occasion des deux jours passés au sein du plat pays qui est désormais le sien, alors oui Christophe Willem, PS : on t’aime et tu seras toujours le bienvenu chez nous !.

CHRISTOPHE COCU (627)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :