Camélia Jordana, tout sauf la facilité !

Camélia Jordana, tout sauf la facilité !

Profitons de son passage sur France 2 ce soir à l’occasion du Taratata rendant hommage à la carrière de Laurent Voulzy, pour évoquer le nouvel album de Camélia Jordana qui sort ce 29 janvier 2021. Camélia est issue comme la majorité de ses consoeurs des feux de la rampe et a été mise sur orbite grâce à une émission de télé-crochet, la nouvelle Star en l’occurrence où elle s’est très vite démarquée des productions de l’époque, parvenant même à se qualifier jusqu’à la demi-finale. Sa popularité toute tracée, elle a battu le fer tant qu’il était chaud en publiant un premier album l’année qui suivit son parcours en télé, avec un titre que vous n’avez pas pu oublier, « Non, non, non », entêtant et faisant du bien synonyme de belles journées qui démarrent bien à l’écoute d’un gimmick qui donne la pêche, même si la chanson évoquait la difficile acceptation des choses de la part d’une jeune fille qui venait de se faire larguer par son chéri. Fortement boostée par le succès d’un premier opus qui deviendra vite disque de platine, Camélia qui n’aime pas les cases et qui aime bien surprendre là où on ne l’attend pas, va faire ses premiers pas au cinéma en se choisissant un parrain de taille en la personne de Daniel Auteuil, excusez du peu avec lequel elle partage l’affiche d’un film dont le titre ne s’invente pas, « le Brio » réalisé par Yvan Attal, le compagnon de Charlotte Gainsbourg qui a maintes fois fait jouer sa compagne au cinéma, mais pour ce nouveau long-métrage il mise tout sur la jeune Camélia, qui après avoir percé le son des platines, va cette fois crever véritablement l’écran en remportant carrément le César du meilleur espoir féminin, pas mal pour un premier rôle.

Un an plus tard, elle reviendra à ses premières passions musicales et sortira l’album Lost en 2018 qui se démarque très largement des productions proposées jusqu’alors par la jeune femme qui propose ici un album avec une sonorité plus expérimentale révélant une femme qui a gagné en maturité et qui se sent plus fortement engagée. Après un silence de deux longues années, on a pu revoir Camélia sur TF1 peu avant l’été 2020, grâce à une émission mise en place par la chaîne privée avec les moyens du bord en raison de la pandémie qui rendait difficile tout programme musical, mais le pari fut réussi, ce qui permit à Camélia d’interpréter une nouvelle superbe chanson « Facile », parfaitement en osmose avec l’album précédent, démontrant que l’artiste évolue dans un univers plus mature et fouillé. A travers ce sublime titre, elle fait référence à la lutte que doit mener tout artiste digne de ce nom pour rester authentique à travers le métier choisi, et directement ce nouveau tube fait mouche et va bercer tout notre été qui en aura bien besoin, car même si des parfums de premiers déconfinements se font ressentir les faits existent et il n’y a pas de quoi se réjouir comme on aurait pu le faire les autres années, mais pas grave le bon son de Camélia est bien présent pour faire chavirer le coeur et la tête en nous aidant en penser à autre chose pour que la vie soit plus facile, la boucle étant ainsi bouclée. Un nouvel opus est même attendu pour l’automne, bien qu’il sera comme bon nombre de nouveau projets décalé en raison de nouvelles mesures préventives contre le virus, qui aboutiront à une nouvelle fermeture des boutiques vendant du non-essentiel comme ils disent si bien, donnant au terme essentiel, la définition que chacun en fera mais qui ne correspond pas forcément à tout le monde.

Mais tout vient à point à celui qui sait attendre et d’ici 3 jours l’album du renouveau dans une certaine continuité sera bien disponible dans les bacs. Avec une première mélodie composée par Renaud Rebillaud, le faiseur de tubes pour notamment Gims, Vitaa et slimane (Facile), gageons que cet album aura le succès des précédents et rencontrera ne fois de plus son public.

CHRISTOPHE COCU (425)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :