Cadet Roussel nous ramène au vent ! :

Cadet Roussel nous ramène au vent ! :

Depuis ce 19 mars, l’artiste est de retour dans les bacs avec un album tout frais sous la forme d’un questionnement « Est-ce que tu sais ? », dont l’un des titres je me jette à ton coup, lui a donné la chance d’avoir pour partenaire Daniel Auteuil, l’acteur pour lequel il est entrain de composer de nouvelles chansons. On ne présente plus l’artiste aux mille casquettes qui en dehors d’une carrière solo déjà bien remplie est également connu pour avoir participé au groupe Louise Attaque, tout en ayant assuré la fonction de producteur pour des artistes tels que Vanessa Paradis et le regretté Bashung. Pour ses nouvelles aventures en hi-fi, Roussel a opté pour un retour aux fondements de la musique de base avec des chansons composées essentiellement à l’aide d’une guitare acoustique loin des bruits et de l’émulation régnant au sein des studios d’enregistrements qui ont vu naître ses précédents projets musicaux. Au niveau des textes, les sujets qui ont été exploités tournent autour de la résilience, de la transmission, de l’élan et du goût des autres, et l’écriture a pris des formes plus longues et plus définies, à l’exception d’On ne meurt pas en une seule fois qui reste le titre le plus court de ce nouvel opus, qui reste ancrée dans son temps avec l’évidence fatale que nous sommes tous amenés à disparaître un jour, tout en prenant des coups sur la caboche avant que l’échéance ne soit au rendez-vous, avec une existence partagée entre des moments heureux et des périodes moins généreuses. Pour ce nouvel opus, il s’offre la compagnie de Camélia Jordana qui cartonne en ce moment avec les titres Facile et silence, pour le titre la photo aux doux accents de ballade qui retrace nos vies inspirées justement par ces photos qui jalonnent nos existences. Avant de remonter sur scène, il l’espère fortement pour la rentrée prochaine, l’artiste va bientôt se lancer un nouveau défi en faisant de la télé en tant qu’intervenant où il partira à la rencontre d’autres artistes, avec Jane Birkin dont le retour en décembre dernier a fait grand bruit, qui aura les honneurs de ce premier numéro, tout en s’essayant à la composition de musiques de films. Grâce à ce nouvel opus, Roussel marche de plus en plus sur les traces de son idole Jean-Jacques Goldman avec des textes toujours ciselés au cordeau et au sens profond qui nous interrogent également sur nous-mêmes. Après le succès estival de Help Myself (nous ne faisons que passer) qui remonte déjà à 2010, gageons que l’artiste est bien parti avec ce nouvel effort musical pour une seconde renommée estivale.

CHRISTOPHE COCU (463)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :