Cabrel, la tournée d’un troubadour ! :

rdv avec Francis Cabrel à l'hotel Raphael, Paris, le 28 juin 2021

rdv avec Francis Cabrel à l’hotel Raphael, Paris, le 28 juin 2021

Voici un peu plus d’un an que sortait  » A l’ombre revenant », le dernier effort musical du poète Cabrel et c’est vrai que chez lui, on peut véritablement parler d’effort, tant il met des années à nous revenir mais la qualité est à ce prix parfois. Souvent, il aime aussi à nous faire peur et nous dit que l’oeuvre présentée sera la dernière et qu’il envisage de prendre une retraite méritée pour ne pas faire le disque répétitif de trop, et avec « A l’aube revenant, on n’a pas échappé bien évidemment à cette réflexion », alors on est en droit de se demander si la sortie si rapide d’un nouvel album live ne va pas précipiter le choix de l’artiste, même si on espère bien entendu tout le contraire. Dieu sait si comme bon nombre de concerts que celui de Cabrel n’a pas été une partie de plaisir et comme de bien entendu avec ce satané virus, de nombreux reports ont été mis en pratique, mais avec la magie de la technique, la captation des concerts est de plus en plus rapide. Pour celles ou ceux qui découvrent Cabrel, et/ou qui n’ont pas l’ensemble de sa discographie à la maison, le live se veut généreux vu qu’il rassemble pas moins de 31 tubes et 3 inédits, dont une version alternative de « Jusqu’aux Pôles », un titre que l’on retrouvait déjà sur l’album studio précédent et deux chansons originales, à savoir « Pour me faire peur  » et « Quoi dire ? », un thème inspiré par la réflexion de sa petite-fille, et les questions qu’ils aiment tendre aux adultes avec parfois des surprises à l’arrivée. Quand on lui demande comment il entrevoit son année 2022, l’artiste confie qu’il ne lâchera pas tout à fait l’écriture et qu’il a déjà certaines pistes pour écrire un livre. En parlant une fois de plus d’une retraite éventuelle, Cabrel aime rendre hommage à Goldman, son comparse au bon vieux temps des Restos du Coeur et avoue qu’avoir stoppé à l’aube des années 2000, était probablement trop tôt, et Cabrel qui en est déjà à 14 albums, a heureusement tenu plus longtemps pour notre plus grand plaisir à toutes et à tous, mais comme avec lui on ne sait jamais comment l’avenir sera fait, mieux vaut profiter de l’instant présent et de se replonger à travers de magnifiques prestations live dans la carrière déjà bien remplie du troubadour Cabrel.

CHRISTOPHE COCU (570)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :