Brian May réédite Back to the light ! :

Brian May réédite Back to the light ! :

La dernière fois que nous avions reçu des nouvelles de Brian May ce fut en Mars 2021, alors qu’il était en train de travailler sur le titre Panic Attack en collaboration avec Kerry Ellis, un titre qu’il avait déjà ébauché en 2017, la preuve que l’artiste a le sens de la dérision vu qu’il a lui-même été victime d’un accident cardiaque l’an dernier et grâce à cette fructueuse collaboration, Kerry Ellis pourra très vraisemblablement sortir un album à l’automne prochain. Ce 6 août, Brian May ressort son premier effort solo « Back to the light » qui date de 1992, après une boutade lancée à son public via Instagram en lui demandant s’ils seraient d’accord de retrouver l’artiste avec du nouveau matériel car oui il faut le dire ce « Back to the light », nouvelle mouture comporte un second disque avec des inédits. Le fait est aussi, c’est qu’après tant d’années de nombreux albums ne sont plus disponibles sur le marché de l’édition musicale et nécessitent des rééditions comme ce fut le cas dernièrement pour les albums de MC Solaar et de Tina Turner, et c’est pour cela aussi que Brian May a opté pour une refonte de ce qui fait partie de son oeuvre, même s’il reste à jamais connu comme guitariste de Queen et de Freddy Mercury, tout en confiant le remastering de ce premier album solo à Bob Ludwig, ce qui a permis l’ajout d’un second CD qui fait office de face B, où l’on peut retrouver des titres alternatifs et des versions live. Même si cet album a vu le jour en 1992, son enregistrement a réellement commencé en 1988 au sein des Studios Alberton Hill à Londres, avec un mixage amorcé aux studios Métropolis. L’un des titres phares est bien entendu le fameux Too much love will kill you, un tire qui aujourd’hui semble plus jamais avoir été écrit pour Freddy Mercury disparu trop tôt et surtout tragiquement en raison du Sida, qui a l’époque ne se soignait pas comme avant, vu le peu d’avancée médicale sur le terrain. Queen parviendra d’ailleurs avant le décès de son leader d’en faire une nouvelle version plus adaptée au groupe que l’on retrouver sur le dernier album « Made in Heaven » sorti en 1995 et comme ce titre semble marcher du feu de Dieu, Brian May a même prévu une ultime version enregistrée sous la forme instrumentale à la guitare et au piano. Un véritable carton par conséquent pour le guitariste qui avait peur de se lancer dans l’arène après tant d’années passées dans l’ombre du grand Mercury, mais sa démarche honnête faisant preuve d’un grand sens artistique portera ses fruits et ses crises d’angoisses existentielles se sont vite transformées en carton planétaire, vu que l’un des autres titres phares de cet album « Driven by you », va même servir à l’occasion d’une publicité pour une grande marque automobile, et vu son succès elle sera également adaptée sous la forme d’une version instrumentale « Driven by you too », avant d’être remixée à la sauce rock avec une batterie réenregistrée par Cozy Powell et disponible sur les versions américaines et canadiennes de ce premier opus. Bref Back to the light écrit au départ par l’artiste en guise de rédemption face aux différents problèmes rencontrés à l’époque à savoir la maladie de Freddy Mercury, l’avenir incertain du groupe, la mort de son père et le divorce avec sa femme après une relation consommée hors mariage qui deviendra plus tard une nouvelle histoire d’amour, devient un véritable halo lumineux pour le public de Queen qui encensera le travail établi par May, car c’est probablement parce-qu’il est sincère et qui lui parle également. Victime de récentes inondations tout comme nos pauvres amis de Liège, Brian May vient de perdre une grande partie de ses souvenirs personnels et très certainement le fruit de son travail artistique, ce qui laisse à croire que cette réédition arrive juste au bon moment, au risque de disparaître à jamais de nos mémoires, ce qui aurait dommage car la réécoute de cet album brillant vaut le détour.

CHRISTOPHE COCU (425)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :