All I want for Christmas is Axelle Red ! :

Il faut remonter au printemps 2018 avec la sortie de l’album au titre prémonitoire « Exil » pour se souvenir du passage d’Axelle Red au sein des bacs des disquaires, un dixième album qui pour l’époque marquait bien les 25 ans de carrière d’une artiste qui revenait à l’époque avec une palette de chansons dont la plupart avaient été écrites dans la langue de Molière et que l’on pouvait qualifier d’engagées, de romantiques et de féministes. Enregistré entre Nashville et Memphis avec l’aide notamment du grand Dave Stewart, l’autre moitié d’Eurythmics, cet album constituait une forme de best-of de tout ce qu’elle avait fait jusqu’ici à l’occasion d’une carrière dont on fêtera bien les 20 longues années de longévité l’an prochain, tout en restant dans la continuité de l’album « Rouge Ardent », publié quant à lui en 2013. Ensuite long silence radio pour Axelle Red, et il faudra patienter jusqu’à l’automne 2020 pour retrouver l’artiste à travers un album hommage à Joe Dassin, histoire de commémorer déjà les 40 années de la disparition d’un Grand Artiste qui ne se démode pas encore de nos jours, lorsque l’on voit encore l’album que lui a consacré Garou voici peu dont nous vous avions parlé à travers les colonnes de Confestmag. Pour l’occasion, Axelle Red qui n’en n’est pas à son premier duo depuis sa collaboration avec Renaud, s’associe pour l’occasion à l’artiste Ycare et ils reprennent ensemble « A toi », et se retrouvent au côté de grandes pointures du métier comme Patrick Fiori, Trois Cafés Gourmands, Jérémy Frérot, Kids United, Carla Bruni ou encore Lola Dubini. Au-delà de cette collaboration à l’occasion d’un album en guise d’hommage, personne n’aurait pu prédire qu’un jour les univers musicaux d’Axelle Red et d’Ycare se rencontreraient et Ycare qui est un ancien candidat de télé-crochet avait dans un premier temps, composé pour lui seul, un titre « D’autres que Nous », le temps de trouver la bonne personne pour l’accompagner sur ce très beau titre et ce fut notre Rousse nationale illustrée par l’exemple qui finalement, aura la palme afin d’accompagner Ycare sur ce titre qui ne va pas manquer de cartonner et qui sera très vite suivi par un second single, « I don’t care (je m’en moque), qui lui aussi finira par connaître un succès plus que d’estime, et à l’époque il se murmure en coulisse que les deux artistes seraient disposés à enregistrer un album à quatre mains, mais au final la pandémie aura raison de ce beau projet dont on ne sait au final s’il sera reporté ou tout bonnement annulé, heureusement les collaborations d’Axelle Red en compagnie d’Ycare sont restées gravées sur l’album « Des Millions d’Années » qu’Ycare vient de sortir récemment, avec la complicité de maints artistes dont Zaz, Amel Bent, Madame Monsieur, Joyce Jonathan ou encore Céphaz, et ce après quatre longues années de silence !.

Faute de projet immédiat en commun avec Ycare, Axelle Red revient à l’occasion des fêtes de fin d’année 2021, avec sa version personnelle de « Santa Claus Is Coming To Town », ce qui n’est pas très étonnant car on sait parfaitement bien que chez l’artiste, Noël a toujours joué les prolongations », et nous n’étions guère étonnés d’apprendre que cette première envolée hivernale allait connaître une suite en 2022, avec cette fois l’enregistrement d’une oeuvre musicale complète « The Christmas Album », et se lance à son tour dans la course des albums de tradition de Noël, alors que l’on sait déjà que Mariah Carey a sorti un tout nouveau titre aux couleurs des fêtes à venir, après « All I Want For Christmas is You, que Louane et Vianney envisagent un album de Noël collectif, et on ne parle même pas de Chantal Goya, la fée sonore qui séduit toujours autant un public ciblé de 7 à 77 ans. Toutes ces reprises, Axelle Red compte bien les défendre sur scène et pour se faire, elle passera par la Belgique les 8,10 et 12 décembre prochains au Delta à Namur, au Trocadéro à Liège et à la Madeleine à Bruxelles.

Afin de réaliser cet album festif, Axelle Red s’est replongée dans la découverte des nombreux vinyles et Cd’s de Noël qui ornent ses étagères, et nous propose ses propres versions de ces Christmas Classics dans des versions parfumées de Soul, et nous fait redécouvrir des pépites intemporelles qui viennent ainsi compléter des morceaux de son propre répertoire qui évoquent l’atmosphère des Fêtes, avec aussi une toute nouvelle chanson de Noël composée de sa propre plume. Attendez-vous donc à retrouver des standards intemporels tels que « Who Took The Merry Out Of Christmas », « Let It Snow », « Santa Baby », « Sleigh Ride », l’indémodable « White Christmas » ou encore « Rudolph The Red-Nosed Reindeer ». Au final et à l’audition, on peut dire qu’il ne s’agit pas d’un album de Noël de plus et on sent qu’Axelle Red ne triche pas quand elle évoque son amour pour ce temps béni du mois de Décembre, au cours duquel le chic se mixe au kitsch, avec son lot de souvenirs liés à l’enfance et des fêtes de fin d’année que l’on passe en famille, le tout emballé dans un virevoltant feu d’artifice musical enjoué. Alors si vous êtes déjà en quête du cadeau idéal qui fera sensation, pensez à vous ruer sur ce bel album qui viendra accompagner de façon agréable, vos bons moments en famille. On ne demande qu’une chose après ce beau cadeau d’Axelle Red, c’est que les compagnies d’Energie reprennent au plus vite leurs contrats fixes afin de pouvoir écouter ce nouveau chef-d’oeuvre d’Axelle Red, à foison et sans devoir supporter une facture importante. Ici à Confestmag, une chose est certaine All We Want for Christmas », is Axelle Red !.

CHRISTOPHE COCU (670)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.