Adèle sublime ses confessions intimes !

Adèle sublime ses confessions intimes !

La dernière fois que nous avions pu entendre Adèle c’était sur la bande-son de Skyfall, l’une des aventures de l’espion Daniel Craig bien mis à mal dans le dernier et ultime opus de ses aventures. Cette fois, elle est pourtant bien de retour avec le single « Easy on me », et un album 30, avec une formule qui ne change pas et qui évoque toujours un chiffre lié à l’âge de l’artiste, même si ici ce chiffre fait surtout référence à l’âge qu’elle avait quand elle a commencé à réaliser ce nouvelle opus dans lesquels elle relate bien souvent de nouvelles tranches de vie, et vu que cela fait longtemps qu’elle ne nous avait plus transmis de ses nouvelles, forcément il s’en est passé des choses dans la vie de l’artiste, de sorte qu’il était temps de sortir un nouvel opus pour mieux les exprimer et fidèle à ses habitudes c’est sans pudeur qu’Adèle nous ouvre son coeur et nous parle de sa perte de poids spectaculaire, elle qui est devenue une véritable accroc au sport pour cadenasser ses angoisses, de son divorce, de son fils de 9 ans qui l’accompagne sur l’un des derniers titres, des confessions intimes qui n’ont pas manqué de mettre sur pieds une campagne artistique et promotionnelle dont l’artiste a le secret, vu que Sony Music a commandé pas moins d’un demi-million de copies vinyles du nouvel effort musical de l’artiste, alors que l’on sait que l’industrie de la musique n’échappe pas aux pénuries que connaissent d’autres secteurs d’activités et à cause de ce blocus, d’autres artistes comme Ed Sheeran se retrouvent confrontés à des délais historiques afin de tenter de faire presser leurs nouvelles aventures en Hi-Fi. Côté clip, elle s’est offerte pour illustrer son dernier single les services du célèbre cinéaste Xavier Dolan, qu’elle retrouve après avoir déjà fait appel à ses services à l’occasion de l’illustration du premier single de l’album précédent, et au niveau des tournées, il ne faut pas s’attendre à ce que l’artiste tente un coup d’éclat face à la pandémie et pour 2022, elle contentera de deux concerts à Hyde Park, pour lesquels les fans auront besoin de la coquette somme de 500 euros déposés dans leurs petits souliers par la Petite Maman Adèle qui est redescendue du ciel. En revanche, elle ne sera pas en mode présentiel sur le plateau des derniers NRJ Music Awards, mais à souhaité surtout participer à l’émission en faisant sa prestation à distance. Comme de coutume, Adèle a toujours le chic pour nous arracher des larmes de l’Iris, grâce à des morceaux bouleversants et une voix qui laisse décliner une large palette de talents d’interprétations, sans oublier des titres à travers lesquels l’artiste n’hésite pas à se mettre en danger avec des sonorités plus dansantes aux antipodes de ce qui constitue son oeuvre musicale jusqu’à présent, mais ces bouleversements font du bien et viennent casser ce à quoi elle nous a habitués pendant de longues années. En conclusion, on peut dire que 30 restent dans la continuité et dégage un grand panel d’émotions tout en apportant un lot de moments plus joyeux.

CHRISTOPHE COCU (458)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :