10-« Incroyable !

10-« Incroyable !

Ne passez pas à côté de ce petit bijou de BD, qui porte parfaitement bien son titre « Incroyable !  » signé Zabus et Hippolyte, publié chez Dargaud il y a quelques mois.

Jean-Loup est un drôle de petit garçon. Ou plutôt, un petit garçon curieux…dans tous les sens du terme :
Assoiffé de connaissances, il récolte et compulse plein d’infos sur tout et sur rien, qu’il écrit sur des petites fiches. Il n’en a pas moins de 1500! (Vous saviez, vous, que pour vous oxygéner, votre coeur pompait, par an, 2,5 millions de litres de sang, soit assez  pour remplir 4 piscines olympiques ? Je vous laisse aussi découvrir la signification du terme « parurésie » 

😇

)
Un peu bizarre aussi, avec sa façon de compter chacun de ses gestes (ne pas marcher sur les lignes blanches des passages cloutés, 60 points, ne pas avoir touché le ballon de basket en cours de gym, 50 points).
Et quand en plus de collectionner les tocs, et d’être hypocondriaque, Jean-Loup a un ami imaginaire qui n’est autre que le roi Baudouin, on se dit que ça doit pas être facile à la récré tous les jours!
Il est tellement attachant, ce petit Jean-Loup solitaire, timide, qui semble ne plus avoir de maman depuis quelques temps (il trimballe son urne et lui parle).
A contrôler chaque geste, à anticiper chaque situation, on croit pouvoir maîtriser la vie, éviter l’imprévu…et pourtant. L’oubli de son exposé à la maison (sur les loutres de nos rivières ) va bouleverser son quotidien. Devant toute la classe, Jean-Loup improvise sur les rites funéraires à travers le monde, et il s’anime, il vibre..il vit. Sa maîtresse l’encourage alors à passer le concours d’éloquence. Quel sujet choisir, Jean-Loup va t’il le réussir ?

On ouvre souvent une BD sans trop savoir à quoi s’attendre, mais alors là, la surprise est encore plus complète.
Zabus et Hippolyte nous emmènent dans un récit totalement décalé, touchant, drôle, loufoque et tellement profond, philosophique sur le sens de la vie, qu’on en sort bouleversé, hésitant entre le sourire et les larmes.
Avec une délicatesse, une finesse, un air de pas y toucher absolument confondants.
Les dialogues avec le roi Baudouin sont savoureux, tout comme le fait de voir cet ami imaginaire évoluer dans la chambre ou la poche de la veste de ce petit garçon.
Une poésie douce, mélancolique qui parle au coeur et qui le soigne.
Ne vous y trompez pas : il ne s’agit pas d’une BD pour enfant…sauf pour celui qui sommeille en nous, là où dorment nos souvenirs de sacs de billes.
« Incroyable! » Un ovni BD à ne pas laisser s’envoler.

Delphine Freyssinet (18)

Journaliste
https://rcf.fr/delphine-freyssinet

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :